CAN 2023 : belle entame, beau parcours, fin tragique… le mythe

Premier pays de ceux de la CEEAC à être qualifiés en quarts de finales de la CAN TotalEnergies 2023, ils ont manqué leur qualification pour les demi-finales à la CAN 2023. Une troisième élimination en huit participations.

Les Palancas Negras en plein match contre l’Algérie

«C’est la déception totale, c’est la déception totale, On a perdu et nous sommes obligés de rentrer ; courage à nos joueurs et qu’ils puissent tirer des leçons sur notre prestation et qu’à la prochaine nous puissions rentrer encore beaucoup plus fort». Ces mots ont été prononcés par Joao Doli Mbaio, supporter angolais, et rapportés par Africanews.com. C’était peu après la défaite de l’Angola face au Nigéria le 2 février dernier (1-0) lors des quarts de finales de la CAN 2023.

Tout comme lui, plusieurs autres partisans de différentes nationalités regrettent l’élimination de l’Angola. «En observant son parcours, je me suis dit que cette équipe pouvait aller loin, vu comment elle a tenu l’Algérie à carreaux. Malheureusement, il a fallu qu’elle rencontre le Nigéria…», confie Alexandre P. Pour le supporter de nationalité camerounaise, l’Angola aurait pu parvenir jusqu’en demi-finales.

Parcours élogieux
Absents lors de l’édition de 2021, les joueurs de la sélection angolaise de football voulaient à tout prix entrer dans l’histoire par la grande porte. L’équipe s’est résolue à faire mieux qu’en 2008 et en 2010 où le bilan a été quasi le même que celui de 2023. Pour cela, les Palancas Negras se sont battus pour décrocher la deuxième place de leur poule de qualification, après le Ghana.

Au départ, on ne vendait pas cher de sa peau et la sélection angolaise le savait. Petite équipe dans la cour des grands, la sélection angolaise à tout donné. Lors de la première journée de la phase finale, elle a su arracher un score de parité face à l’Algérie. Les poulains de Pedro Gonçalves ont poursuivi leur aventure mettant la Mauritanie à genoux. Première du groupe D avec 4 points, l’équipe angolaise inflige une leçon inoubliable aux Étalons du Burkina Faso (2-0). Ce qui les propulse au sommet de la liste du groupe énoncé ci-dessus.

La suite de la compétition sera aussi épique que le début. L’Angola est le premier pays à se qualifier pour les quarts de finale. Dès lors, les yeux des joueurs et supporters pétillent à la seule idée de pouvoir ramener chez eux la belle dame. Sauf que dans leur vision, les Antilopes noires n’ont pas prévu les Super Eagles du Nigéria. Lesquels s’opposent farouchement à eux, tout en leur dérobant la chance d’arriver jusqu’au graal.

Le rêve angolais s’effondre une fois de plus en quart de finale. C’est la troisième fois que les Palancas Negras sortent d’une CAN, précisément à cette étape de la compétition. En 2008 et en 2010, c’était également le cas. L’édition 2023 de la compétition était une occasion de faire mieux. Pour briser la malédiction du «mythe des quarts de finales». Les Angolais quittent la compétition si près du but.

Joseph Julien Ondoua Owona

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *