Cameroun : la France se prononce sur l’arrestation de Maurice Kamto

Le ministère français des Affaires étrangères dit suivre la situation de cet opposant arrêté et détenu par le pouvoir de Yaoundé.

Jean Yves Ledrian, ministre français des Affaires étrangères.

Au cours d’un point de presse tenu hier 29 janvier à Paris (France), le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a commenté la récente actualité au Cameroun.

À la question d’un journaliste de savoir quelle est la réaction de la France sur la situation au Cameroun,  notamment l’arrestation de l’opposant Maurice Kamto et la convocation de l’ambassadeur de France à Yaoundé à la suite des incidents survenus à l’ambassade du Cameroun samedi à Paris; le porte-parole a répondu : « nous sommes attentifs à la situation de M. Maurice Kamto à la suite de son arrestation ».

Pour ce qui est de la mise à sac de l’ambassade du Cameroun, le Quai d’Orsay condamne « fermement l’intrusion qui a eu lieu samedi dernier à l’ambassade du Cameroun à Paris ».

Cependant, la diplomatie française a tenu à clarifier : « Notre ambassadeur à Yaoundé s’est entretenu hier, comme il le fait régulièrement, avec le ministre des Relations extérieures camerounais. Il ne s’agissait pas d’une convocation ».

Le samedi 26 janvier, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) a lancé une « Grande marche » de protestation contre le « hold-up » de l’élection présidentielle du 7 octobre. Les ambassades du Cameroun à Paris, Berlin et Bruxelles ont été saccagées. Le lundi 28 janvier, Maurice Kamto et une quarantaine de personnes, dont ses principaux soutiens, ont été arrêtés et enfermés.

Bobo Ousmanou

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *