Cameroun : Christophe Guilhou annoncé à la tête de l’ambassade de France

Selon un confidentiel de La Lettre du Continent, le diplomate est pressenti pour succéder à Gilles Thibault, arrivé en fin de séjour au Cameroun.

 

C’est un double prétexte qui escorte la publication de cette information dans les colonnes de la Lettre du Continent (édition N° 797 du 27 mars 2019). « La fin de la mission de dix-huit ambassadeurs actuellement en poste sur le continent, alliée à la préparation du prochain sommet Afrique-France, entraîne de nombreux changements au sein de la diplomatie en 2019 », peut-on  y lire en effet. Sur ce fil, l’Elysée a décidé de procéder à un changement de certains des ambassadeurs  à l’étranger.

En attendant sa confirmation officielle, l’information relayée par la Lettre du Continent,  présente Christophe Guilhou comme le prochain ambassadeur de France au Cameroun. Agé de 56 ans, le diplomate qu’on dit proche du président  Emmanuel Macron vient de Djibouti. Dans ce pays d’Afrique de l’Est, il a travaillé comme ambassadeur de 2016 à 2019. Son parcours est fait d’une multitude d’expériences. Aux Nations unies, il y a d’abord séjourné  à la direction des Affaires étrangères en Afrique. Ensuite, c’est auprès des organisations internationales.

Après l’expérience onusienne, Christophe Guilhou est passé numéro deux de l’ambassade de France aux Émirats arabes unis et en Syrie. De retour en France 2002, il occupe le poste de conseiller diplomatique du ministre français de la Santé, puis reparti six mois plus tard pour devenir sous-directeur en charge des questions économiques aux Nations unies. En 2005, il est nommé conseiller du ministre des Affaires étrangères, en charge du Moyen-Orient et des Nations unies. Dans cette instance planétaire, il a été  le représentant permanent adjoint (en charge des questions de santé et d’affaires humanitaires) à l’ONU à Genève.

I a également occupé les fonctions de Consul général à Boston puis de Directeur de la paix, de la démocratie et des droits de l’Homme à l’Organisation internationale de la Francophonie (mi-2013). À ce titre, il a dirigé des missions de crise à Madagascar et en Guinée-Bissau.

Christophe Guilhou est diplômé de sciences politiques et de l’Institut des langues et civilisations orientales avec pour spécialisation l’arabe littéral et le swahili.

Jean-René Meva’a Amougou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *