Cameroun : Camrail fait l’acquisition de 05 nouvelles locomotives

D’une valeur de plus de 12 milliards de francs CFA, les engins ont été réceptionnés le 07 mars à Douala, en présence du ministre des Transports et de la direction générale du transporteur ferroviaire.

Les locomotives de la Camrail réceptionnées au port de Douala.

Cérémonie sobre présidée par Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe ce 07 Mars à Douala, au Cameroun, pour présenter les 05 nouvelles locomotives 3300AC acquises par Cameroon Railways (Camrail) à hauteur de 12,3 milliards de FCFA. Un investissement pour le long terme malgré l’environnement économique difficile, justifie la direction générale.

Ce nouveau matériel va renforcer les capacités de traction du concessionnaire et améliorer la qualité de service offert aux usagers des services ferroviaires.

Les nouvelles voitures ont une puissance de 3300 chevaux diesel suralimenté à injection électronique de carburant (EFI) et une faible émission de gaz nocifs suivant la norme UIC 624 niveau II.

Dans cette optique, pour plus d’efficacité, une dizaine de collaborateurs de Camrail a été formés aux Etats-Unis dans les ateliers du constructeur américain General Electric (GE) pour le suivi et la maintenance desdites locomotives.

Pour Pascal Miny, directeur général de Camrail, « l’acquisition de locomotives neuves auprès du conducteur américain marque une nouvelle ère, celle de la relance. C’est aussi l’inauguration des acquisitions de matériels prévues dans le cadre du programme quinquennal N°2 qui va se poursuivre dans les prochains mois avec l’arrivée annoncée de 4 autres locomotives déjà fabriquées par GE » Propos que corrobore Ernest Ngalle Bibehe, ministre  des Transports : « le plan quinquennal N° 2 est sur la bonne voie. Je suis heureux de constater que les axes majeurs du PQ2 sont suffisamment avancés, notamment la sécurisation et l’automatisation des panages à niveau et la modernisation en cours des systèmes de signalisation dans les gares ».

Ces nouvelles acquisitions vont permettre d’augmenter de manière significative les capacités de traction de Camrail autant dans le septentrion que dans la ville de Yaoundé et ses environs.

De même dans les corridors Douala-Ngaoundéré et Douala-Bangui dans les délais plus courts.

 

Réactions

Jean Ernest Massena Ngallé Bibéhè, ministre des Transports

Vous le savez si bien, en matière de sécurité, l’on ne fait jamais assez. Par ailleurs, le transport des personnes et des biens doit continuer de faire l’objet d’une attention soutenue. J’ai conscience de l’altération de la qualité du service depuis le retrait des voitures CSR. Cependant, en attendant le nouveau matériel roulant, les missions assignées doivent être menées avec efficacité pour l’atteinte des objectifs fixés. Les cinq locomotives que nous inaugurons soulignent clairement l’engagement de Camrail, filiale du Groupe Bolloré, à contribuer, dans le cadre du partenariat avec l’Etat, à la modernisation du réseau ferroviaire et à le doter d’équipements de pointe.

 

Aboubakar Abo Président du conseil d’administration de Camrail

Les cinq locomotives neuves qui seront mises en service, ont chacune une puissance de 3300 CV et peuvent tracter jusqu’à 1800 tonnes contre une moyenne de 1000 tonnes pour les locomotives actuelles. Elles introduisent pour la première fois au Cameroun, la technologie asynchrone qui favorise une traction optimale et une meilleure adhérence. Elles disposent des dernières technologies en matière de sécurité opérationnelle et grâce à l’électronique permettent un contrôle plus efficace des données de bord. Elles s’inscrivent parfaitement dans le programme « Environment friendly » si cher aux dirigeants de Camrail et aux plus hautes autorités du Cameroun.

 

Alain Biyong

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *