Le Cameroun boucle son programme sur le marché monétaire de la BEAC

Le Cameroun a bouclé mercredi dernier son programme de levée de fonds sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC).

Conformément au chronogramme qu’il a fait parvenir en début d’année à l’institution bancaire sous-régionale, le gouvernement camerounais s’est de nouveau tourné vers les investisseurs actifs sur la plateforme monétaire. «Le Trésor public de la République du Cameroun a procédé le 17 juin 2020 à l’émission, par voie d’adjudication, des obligations du trésor assimilable (OTA)», peut-on lire dans un communiqué de la banque centrale.

L’institution monétaire sous-régionale a par ailleurs indiqué que «le volume de l’opération est de 25 milliards FCFA. Les obligations du trésor assimilables ainsi émises ont une valeur nominale de 10 000FCFA et une maturité de 7 ans. Les personnes morales ou physiques souhaitant les acquérir ont eu jusqu’à 9 h, ce mercredi 17 juin 2020 pour souscrire auprès des établissements de crédit de la sous-région agréés comme spécialistes en valeurs du trésor par le ministre en charge des Finances au Cameroun».

Au cours de l’opération de mercredi dernier, le Cameroun a récolté 17, 729 milliards FCFA. Avec cette enveloppe, c’est au total une somme de 219, 429 milliards FCFA que le gouvernement camerounais a ainsi obtenu des investisseurs. L’objectif, au moment du lancement du programme en avril dernier, était d’obtenir 220 milliards FCFA. Il était alors question pour les autorités camerounaises vraiment intéressées par les avantages comparatifs du marché monétaire de la BEAC «de combler les besoins de financements et de trésorerie de l’État du Cameroun», avait fait valoir en son temps, le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze.

TAA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *