Cabral Libii

Le jeunot, candidat à la prochaine élection présidentielle, continue de se tailler une image d’homme providentiel, faisant toujours promesse de tout changer, même ce qu’on ne peut pas. Au cours d’une conférence de presse le 18 août dernier à Yaoundé, il a donné de lui-même, l’impression d’un prétendant à avoir atteint un pic de rigueur et de transparence avant le sprint final vers Etoudi le 07 octobre prochain. Comment il a obtenu les 30 millions F CFA? Chèques, relevés bancaires et opérations de transferts d’argent, tout est bon pour rassembler le pactole. Reste que dans cet élan, le jouvenceau inocule insidieusement un peu de venin à l’opinion. Une partie de celle-ci souligne à cet effet qu’il convient de prendre garde à ne pas tomber dans une forme de surenchère visant à renforcer, sous le coup de l’émotion et au gré de la révélation de pistes d’argent, un arsenal démagogique déjà bien corseté. D’ailleurs, c’est l’ADN de tout homme politique, qui fait de la politique… et non de la comptabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *