Beac : 20 milliards FCFA à lever par le Cameroun

Conformément au chronogramme qu’il a fait parvenir à la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC), le Trésor public camerounais est en quête de 20 milliards FCFA sur le marché des titres de l’Institut sous-régional d’émission de la monnaie.

Le siège de la BEAC à Yaoundé

C’est ainsi que le 12 février dernier, Le Cameroun s’est tourné vers les investisseurs actifs sur ce marché en émettant des Bons du Trésor assimilables (BTA). «D’une maturité de six mois, les principales caractéristiques de cette émission par voie d’adjudication des BTA s’adressent aux investisseurs des six pays de la Zone Cemac», a précisé une source à la BEAC.

Une fois levés, ces fonds devront servir à financer les projets de développement inscrits dans la loi de Finances et notamment dans le domaine sportif, le Cameroun devant honorer le rendez-vous du CHAN 2020 et de la CAN 2021. Toutefois, les secteurs de l’eau, énergie, agriculture et transport ne seront pas en reste.

En ce qui concerne la procédure d’acquisition des titres ainsi émis par le gouvernement camerounais, la BEAC s’est fait fort de rappeler que «les personnes physiques et morales souhaitant le faire doivent se rapprocher des 19 établissements de crédit agréés comme spécialistes en valeur du trésor (SVT) par le ministère camerounais des Finances». Selon le calendrier prévisionnel, le Cameroun entend également, dans les prochaines semaines, voire les prochains mois, «émettre des Obligations du Trésor assimilables (OTA), pour un montant global de 50 milliards FCFA».

Théodore Ayissi A.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *