Barrage de Memve’ele : 30 millions francs CFA d’économie réalisée

La mise en service progressive de la centrale hydroélectrique de Memve’ele a permis de faire des économies de plusieurs millions de francs CFA.

Une vue aérienne de du barrage de Memve’ele.

D’après le ministre de l’eau et de l’énergie, la mise en service de la centrale hydroélectrique de Memve’ele a déjà un impact positif sur l’économie camerounaise. Pour lui, les premiers résultats obtenus sont appréciables jusqu’ici. « Rien que pour la soirée d’hier, avec la mise en service des premiers mégawatts de Memve’ele, le système a fait des économies de l’ordre de 30 millions de francs CFA » affirme-t-il, fièrement. Pour Gaston Eloundou Essomba, ce projet vient réduire considérablement le taux de dépenses exorbitantes faites au quotidien pour alimenter les ménages.

Effectivement, depuis bien longtemps, le système énergétique fonctionne grâce à des centrales thermiques et des centrales à gazole. Ce qui engendre des pertes financières énormes. « Notre système énergétique puise encore énormément à partir des centrales thermiques, des centrales à gazole. », a-t-il reconnu, avant d’ajouter que,  « ces centrales à gazole nous [l’Etat] coutent en moyenne 1milliard de francs CFA chaque semaine ».

Cependant, compte tenu des directives données par le chef de l’Etat, dans sa circulaire qui encadre la préparation du budget 2018. Par conséquent, il est nécessaire de réduire les dépenses de façon considérable. Le Minee semble en être conscient. Ainsi, dans son plan d’action, à travers le barrage de Meve’ele, Gaston Eloundou Essomba  entrevoit de respecter cette mesure économique. «  Nous projetons des économies de l’ordre de 350 millions de francs CFA par semaine, avec la mise en service de Memve’ele », a-t-il martelé. 

La centrale est sous tension et injecte près de 40 mégawatts au réseau interconnecté Sud, depuis le 16 avril 2019. Le ministre de l’Eau et de l’Energie était sur le terrain pour accompagner la mise service progressive de la centrale de Memve’ele.

Joseph Julien Ondoua Owona, Stg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *