ACTUALITÉINTÉGRATION NATIONALE

Au Minproff : 2023 raconte déjà 2024

Pr Marie Thérèse Abena Ondoua et son équipe s’approprient les performances de l’an dernier pour esquisser de nouveaux horizons. 

 

Si certaines maisons semblent ne pas pouvoir espérer pérenniser leur activité, au Minproff on réfléchit sereinement à leur développement, que ce soit en termes de poursuite à l’identique ou d’évolution. En recevant les vœux de nouvel an de ses collaborateurs ce 17 janvier 2024 à Yaoundé, Pr Marie Thérèse Abena Ondoua s’appuie sur 2023. Le récit est clair et efficace. Selon la Minproff, l’an dernier pose déjà le décor de 2024. Raffinant son propose par du concret, l’oratrice cite, entre autres, « le programme 140 Autonomisation économique des femmes ; le Programme 141 Promotion du Statut Social de la Femme et du Genre ; le Programme 142 Développement de la Famille et Protection des Droits de l’enfant ; le Programme 143 Appui institutionnel et gouvernance ; la formation de 2061 femmes et filles dans les Centres de promotion de la femme et de la jeune fille ; l’appui à l’insertion professionnelle de 439 femmes et filles formées dans les Unités Spécialisées ; l’appui à la participation à quatre foires et Salons (FOTRAC-CEMAC, SADECO, Salon de l’immobilier ) ». Il s’agit, relève Pr Marie Thérèse Abena Ondoua, de quelques éléments de base pour formuler la stratégie adéquate du Minproff en 2024. Pour y parvenir, elle engage ses collaborateurs à plus de discipline et de dévouement au service de la femme camerounaise et de la famille. Au programme : l’efficacité organisationnelle pour l’atteinte de ces objectifs. « Pour le personnel nouvellement promu J’ose croire que vous serez à la hauteur des attentes, soyez courtois et réaliste », at-elle déclaré.

Jean-René Meva’a Amougou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *