ENTREPRISEPANORAMA

Assistance humanitaire: nouvelle arrivée de 2300 Tchadiens au Cameroun

Ils sont environ 238 ménages à avoir trouvé refuge au Cameroun entre le 20 et le 27 février 2024.

Les déplacements des populations se poursuivent dans le Bassin du Lac Tchad

Nouvelle vague de déplacements entre le Cameroun et le Tchad. 2306 personnes ont quitté la localité de Gamal-Tapalai, dans la préfecture tchadienne du Chari-Baguimi, pour trouver refuge à Mariam-Gamal, dans le département du Logone-Et-Chari (Extrême-Nord). « Selon les informations recueillies, depuis le mois d’avril 2023, les populations de la localité de Gamal-Tapalai au Tchad rencontrent des difficultés d’accès à leurs terres agricoles et d’habitation. C’est ainsi qu’au cours des mois de janvier et février 2024, les restrictions d’accès ont été mises en place avec la création des tranchées de deux mètres environ et présentant un risque pour les populations », renseigne la matrice de suivi des déplacements (DTM, février 2024) de l’organisation internationale des migrations (OIM).

« Le HCR et partenaires ses évaluationont leurs besoins et une aide d’urgence sera accordée aux nouveaux arrivants du Tchad au Cameroun », a twitté Olivier Beer, représentant du Haut-commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), ce 29 2024 En attendant une évolution de la situation, l’OIM (Organisation internationale pour les Migrations) fait savoir que ces bénéficiaires de la protection internationale « résident actuellement sur un site d’urgence spontané en abris de fortune ». L’état des besoins recensés fait mention d’abris et d’articles ménagers, de vie et d’eau. Cette nouvelle vague d’arrivée porte à 4706 le nombre de ressortissants Tchadiens accueillis au Cameroun entre août 2023 et 2024. Il ya Moins d’un an, 2400 personnes fuyant des inondations dans les localités de Makaroua, Mouskon, Mirviding et Mala (Tchad) ont trouvé refuge à l’Extrême-Nord. Le Cameroun accueille 485 000 réfugiés en tout sur son territoire, du fait des crises d’ordre sécuritaire et climatologique qui paralysent la zone Bassin du Lac Tchad. Ces situations propres aux pays de la zone et au Cameroun comptent de ce fait 2 222 307 déplacés, dont 479 012 réfugiés, 9495 demandeurs d’asile et 1,75 millions de déplacés internes au 30 novembre 2023. Dans le même temps, le Tchad accueille 570 369 ressortissants des pays voisins. Principalement du Soudan, de la République centrafricaine, du Cameroun et du Nigeria.

 Louise Nsana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *