Assemblées annuelles BM/FMI 2020 : le Caucus africain en concertation

Dès le 6 août prochain, près de 250 délégués des  pays africains, du Fonds monétaire international (FMI) et du Groupe de la Banque mondiale prennent part aux débats par visioconférence.

« Protéger le capital humain de l’Afrique face à la Covid-19 : sauver des vies, préserver le bien-être, sauvegarder la productivité et l’emploi. » C’est sous ce thème que vont se tenir les assises virtuelles du Caucus africain, en prélude aux Assemblées annuelles du groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire international (FMI) prévues en octobre prochain. Près de 250 délégués d’Afrique et des institutions de Bretton Woods y prendront part.

Selon le dossier de presse dont nous avons copie, cette rencontre va permettre de « définir la vision et l’ambition pour l’Afrique de construire et de renforcer la résilience aux chocs futurs à mesure que la région se relève de la pandémie de Covid-19 ».

Pour Alamine Ousmane Mey, président du Caucus africain 2020 du Groupe de la Banque mondiale et du FMI, « le fait d’accueillir la réunion du Caucus africain sur la Covid-19 confirme l’engagement des gouvernements africains à mettre en œuvre des programmes sur la crise et la prévention de manière efficace et efficiente, afin qu’ils puissent se relever complètement de la pandémie ».

Ainsi, les discussions porteront sur quatre axes. Notamment, l’efficacité de l’aide pendant la pandémie ; l’accroissement de la prestation de services dans les domaines de la santé, de l’éducation, de l’eau, de la protection sociale et de l’économie numérique ; les politiques macro-budgétaires et la gouvernance ; et les marchés, le secteur privé et les emplois.

Créé en 1963, le « Caucus africain » a été mis en place dans le but de faire entendre davantage la voix des Gouverneurs africains au sein des deux institutions de Bretton Woods sur les questions de développement intéressant l’Afrique. L’adhésion est ouverte à tous les pays africains membres du FMI et du Groupe de la Banque mondiale.

Joseph Julien Ondoua Owona, stagiaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!