Art et culture: Les rayons italo-camerounais illuminent Mbalmayo

La 132ème fête internationale du travail, dans le chef-lieu du département du Nyong-et-So’o, a servi de tribune d’expression à la coopération entre les deux pays.

Sergio Mattarella, en visite à Mbalmayo le 19 mars 2016

 

 

 

Prenant part à la parade à la Place des fêtes de Mbalmayo (à une soixantaine de kilomètres de la capitale), le personnel du Centre d’Orientation Educative (COE) a fait montre de son savoir faire, à travers des reflets multicolores aux couleurs du Cameroun et de l’Italie.

Sous le prisme du COE (présent depuis 1970 au Cameroun et dont le siège est à Mbalmayo), la coopération Cameroun-Italie, vieille de plusieurs décennies, ménage la monture et la visibilité de la culture camerounaise. Par le biais des actions et projets pilotés depuis Mbalmayo, le Coe via sa dernière trouvaille (Cam on !), entreprend des initiatives avec une portée à l’échelle nationale et internationale.

Cam on !

Prenant part à la parade à la Place des fêtes de Mbalmayo (à une soixantaine de kilomètres de la capitale), le personnel du Centre d’Orientation Educative (COE) a fait montre de son savoir faire, à travers des reflets multicolores aux couleurs du Cameroun et de l’Italie.

Sous le prisme du COE (présent depuis 1970 au Cameroun et dont le siège est à Mbalmayo), la coopération Cameroun-Italie, vieille de plusieurs décennies, ménage la monture et la visibilité de la culture camerounaise. Par le biais des actions et projets pilotés depuis Mbalmayo, le Coe via sa dernière trouvaille (Cam on !), entreprend des initiatives avec une portée à l’échelle nationale et internationale.

En plus des expositions et sensibilisations sur l’importance de valoriser la culture, le projet d’entreprise sociale et d’éducation au Cameroun, Capacity Bulding, en abrégé « Cam, On ! », est déjà actionné. Entre autres, par la mise sur pied du Comité de pilotage chapeauté par Alex Mbarga, le démarrage en novembre 2017 des cours à la Libre Académie des Beaux-Arts (LABA), l’inscription dès lundi dernier des journalistes à la participation d’un séminaire sur la formation artistique etc., Cam On !, s’inscrit dans la dynamique impulsée par le chef de l’Etat italien, Sergio Mattarella, en visite à Mbalmayo le 19 mars 2016.

Lequel, en vantant le partenariat entre les deux pays, conviait les acteurs à davantage mettre en exergue la culture, l’art, la formation artistique et la préservation de l’identité culturelle du pays hôte dans les structures italiennes implantées ici.

Démembrement de la Libera Academia di Belle Arti, Laba, basée à Brescia en Italie, la Laba pôle Cameroun en construction au quartier Logbaba à Douala, abrite pour le moment une trentaine d’étudiants de différentes nationalités d’Afrique centrale, une quinzaine de personnes dans le corps administratif et enseignant, constitué de Camerounais et d’Occidentaux.

Selon Alex MBARGA, par ailleurs promoteur du Coe, la 1ère phase de l’ouvrage sera finalisée ce mois. Débutés à bonapriso à douala, les cours se poursuivent présentement au siège de l’institution au quartier Logbaba. «A court terme, l’aboutissement des procédures administratives fera pousser de terre deux pôles de formation similaire à Mbalmayo et à Bafoussam, disposant d’un Hub culturel et artistique », précise t-il. L’un des atouts majeurs selon lui étant «la possibilité pour de jeunes artistes de solliciter de micro- crédits pour leurs Start up».

Syncrétisme

Sous la houlette de la Laba, Cam on !, est une innovation sur le champ de l’enseignement artistique au niveau supérieur. Ainsi, la Laba offre 03 ans de formation en design, graphique design multimédia et fashion design. Laquelle est sanctionnée par l’obtention d’une licence professionnelle avec «possibilité de 02 ans de formation dans le pôle mère en Italie, en vue de l’obtention d’un master 2», à en croire le promoteur. Il précise qu’«une attention est par ailleurs accordée à l’enseignement de l’italien et de l’anglais, d’où le choix de l’anglicisme Cam on !».

Né en avril 2017, Cam On ! se propose entre autres de préparer les étudiants à une insertion socio – professionnelle adéquate dans les secteurs sus-mentionnés, mais aussi, de la communication et de l’industrie multimédia. C’est d’ailleurs dans le prolongement de ses activités que « Cam on !», compte ouvrir davantage ses portes en faveur de la formation des journalistes culturels, avec des ateliers pratiques au cours de cette année en guise d’additif à celle de la semaine du 04 au 10 décembre 2017.

Tenu sur le thème : «le journalisme et la perspective de promotion artistique au Cameroun», cet atelier du projet Cam on, ainsi que plusieurs autres initiatives et perspectives en faveur de la coopération Cameroun-Italie ainsi ont fait l’objet d’une évocation par le personnel, lors des réjouissances marquant la fête Internationale du travail à Mbalmayo.

Zénabou Nkouandou (DDCOM –Nyong et So’o)

Une vue du COE à Mbalmayo.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *