Archives: la sous-région recherche ses images aériennes

À Brazzaville (Congo), les États de la Cemac ont pris part, le 17 octobre 2019, à une réunion d’information sur la sauvegarde et la dématérialisation des couvertures aériennes de leurs territoires.

Les travaux ont abouti à la mise en place d’un cadre ad hoc. Ce dernier, précise l’Agence d’information d’Afrique centrale, devra d’une part faire le point sur l’état du patrimoine photographique archivé en France, et montrer l’intérêt pour les pays concernés de sauvegarder les couvertures aériennes ainsi que les applications qui en découlent en matière de recherche et de développement d’autre part.

Les parties prenantes se sont engagées à jouer leur partition pour la réussite du projet qui, d’ailleurs, ne peut se réaliser qu’avec des financements adéquats, renseigne la même source.

Il est à relever que, dans les années 1950 et 1960, l’Institut d’information géographique et forestière de France (IGN FI) avait acquis et cartographié depuis plusieurs décennies des photographies aériennes qui constituent une référence unique de l’état des territoires des pays de la sous-région. L’exploitation de celles-ci, couplée à celle des images satellites d’aujourd’hui, permet d’obtenir des informations utilisables dans divers domaines, notamment la protection de l’environnement, les politiques agricoles, la gestion des ressources forestières, l’occupation des sols, les politiques foncières, l’érosion côtière et continentale.

Joseph Julien Ondoua Owona (Stg)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *