ACTUALITÉINTÉGRATION NATIONALE

APE Cameroun-UE et démantèlement tarifaire: le bémol de la Douane camerounaise

C’est ce qu’il ressort des modalités de mise en œuvre de la huitième phase contenues dans un récent communiqué de la DGD.

 

On le sait déjà. L’Accord de partenariat économique (APE) existant entre le Cameroun et l’Union européenne est entré depuis ce 4 août 2023 dans la huitième phase du démantèlement tarifaire. On sait aussi déjà quels sont les produits des Groupes 1, 2 et 3 concernés. En l’occurrence les véhicules utilitaires et accessoires, camions, boissons, levures, papier…

Ce qui est moins connu, c’est les dispositions depuis lors prises par la direction générale des Douanes (DGD) pour s’arrimer à cette nouvelle donne. Un communiqué récemment rendu public permet en outre d’être fixé sur la nature réelle des évolutions qui accompagnent cette nouvelle phase.

D’abord, on apprend que la période concernée va s’étendre jusqu’à au 3 août 2024, soit une année pleine seulement de mise en œuvre. Ensuite, la DGD précise que le démantèlement tarifaire dont il est question ne concerne que «le Droit de douane à l’importation (DDI) des produits concernés des Groupes 1, 2 et 3, qui restera réduit à 100% pour les deux premiers et à 40% pour ceux du groupe 3». Autrement dit, insiste l’administration douanière camerounaise, «les autres droits et taxes resteront inchangés».

Dernière précision, la DGD souligne bien que «seules sont concernées, les importations d’origine et de provenance d’Union européenne».

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *