Annonce : a la découverte de l’Ecole de Création des Richesses / School of Wealth Creation (SOWC)

«Outiller les jeunes, élèves et étudiants, chômeurs, salariés du secteur public et privé, fonctionnaires et pré retraités à travers une formation pratique, non contraignante en temps et adaptée aux réalités du monde entrepreneurial».

Tel est le but de l’Ecole de Création des Richesses / School of Wealth Creation (SOWC) dont la création en 2012 découle du constat selon lequel le système éducatif classique prépare beaucoup plus les gens à obtenir des diplômes en vue de chercher du travail. Et dans un contexte où le marché de l’emploi salarié est de plus en plus réduit face à une demande qui explose, le promoteur de l’Ecole de Création des Richesses / School of Wealth Creation (SOWC) et par ailleurs promoteur de la plate-forme annuelle de promotion de la culture entrepreneuriale ‘‘Les Journées de l’Entrepreneuriat Ethique au Cameroun (JEC) Erika LINDOU, a pensé au regard de sa propre expérience de Chef d’entreprises parti de rien qu’il faille plutôt catalyser les jeunes et les outiller en leur inculquant les astuces entrepreneuriales qui leurs permettront de se lancer dans l’auto emploi avec pour point d’appui leurs talents et leurs aptitudes. Ce qui est le gage d’une plus grande autonomie financière. L’Ecole de Création des Richesses (SOWC) offre une gamme de formation complète dans le domaine des affaires en 3 niveaux à l’issu de laquelle l’étudiant bénéficie d’un financement de son projet remboursable à 0% de taux d’intérêt. Ò LES DIFFERENTS NIVEAUX Niveau 1: 09 Sessions de formation, Niveau 2: 08 Sessions de formation, Niveau 3: Rédaction business plan et soutenance (02 mois). VENEZ APPRENDRE COMMENT… • Identifier et maximiser votre potentiel • Eviter la distraction et planifier • L’intelligence et l’éducation financi res • Le marketing et les ventes • Identifier les opportunités d’affaires • Commencer son affaire sans argent • Les fondations du succès • Auto financer son affaire • La notion d’entreprise • Et bien d’autres modules pratiques… QUI PEUT ETRE ETUDIANT (E) DE LA SOWC ? Elèves & étudiant, chômeur, fonctionnaire, salarié du secteur public et privé, bayam-sellam, commerçants, chef d’entreprise, entrepreneur en herbe, pré retraité et retraité, etc. CE A QUOI NOUS CROYONS: 1 – Aucun Etat au monde, fût-il le plus riche ne peut employer tous ses citoyens 2- L’entrepreneuriat est le seul antidote véritable au chômage et à la pauvreté 3- Ce n’est pas parce que les choses sont difficiles que nous n’osons pas, mais c’est parce que nous n’osons pas que les choses sont difficiles 4- Si tu échoue d’entreprendre, tu entreprends ton échec 5- Le plus grand risque qu’in homme prend dans la vie est de ne pas prendre de risque 6- Ce n’est pas ce que tu n’as pas qui t’empêche de réussir, mais plutôt ce que tu as et dont tu ne te sers pas ou que tu ignore 7- Aucun pays au monde n’est devenu émergent sans un tissu entrepreneurial fort et un secteur privé fleurissant NOTRE CREDO : FOI + ACTION = RESULTATS COMMENT FONCTIONNE LA SOWC ? 1- A YAOUNDE (Etoa-Méki, Carrefour de la boulangerie SELECTE, derrière Planète Construction ) Les cours se tiennent les samedis (1er groupe : 08H -12H / 2ème groupe :14H-18H) 2- DOUALA (Makepe, derrière Bijou/Snec, entrée Grafiti House) Les cours se tiennent les dimanches (16H-20H) Les différentes sessions : Janvier – Avril – Juillet – Octobre. CONTACTS Infoline (whatsapp): Yaoundé : 679 144 988 / Douala : 695 658 143 www.facebook.com/Ecole de Création des Richesses – SOWC LA SCHOOL OF WEALTH CREATION LINCUBATEUR DES ENTREPRENEURS!!!

 

Des Lettres d’Afrique présentes à Paris

La 38ème édition de Livre Paris, le plus grand salon du livre français, a fermé ses portes le 19 mars 2018.

La fréquentation du public était en hausse de 7 % par rapport de l’an dernier. Le pays invité d’honneur était la Russie, présente avec 38 auteurs représentatifs de la nouvelle génération d’écrivains russes. La ville invitée spéciale de Livre Paris était Sharjah, troisième plus grand émirat des Émirats arabes unis qui se présentait avec un très grand stand. Au total, 3000 auteurs et 1200 exposants dont 10 régions et plus de 50 pays, le salon a permis de rassembler lectrices et lecteurs et les engouer pour la littérature. Depuis l’édition 2017, le vaste stand «Livres et auteurs du Bassin du Congo» n’existe plus. Plus petit et plus serré, conçu par l’Agence Culturelle Africaine, c’était maintenant le Pavillon des Lettres d’Afrique, réunissant 10 pays, qui représentait l’édition africaine. Et pour mieux souligner les liens qui unissent l’Afrique, les Caraïbes et le Pacifique le Pavillon des Lettres d’Afrique avait ouvert son espace cette année. Afrique du Sud (invité d’honneur du stand), Bénin, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée-Conakry, Guinée-équatoriale, Sénégal, Togo et Haïti venaient à la rencontre du grand public. Des nombreuses tables rondes et rencontres littéraires complétaient les rencontres. Parmi les auteurs il y avait aussi le Camerounais Max Lobe qui présentait son nouveau roman «Loin de Douala», paru le 1er mars au Éditions ZOÉ à Genève en Suisse. Max Lobe qui a obtenu le Prix Kourouma 2017 pour son roman Confidences et plusieurs prix littéraires en Suisse pour ses précédents ouvrages, excelle à donner la parole à ses personnages avec sa gouaille et son humour. L’auteur voulait présenter tout le Cameroun dans son livre et il insistait que le Cameroun n’est pas uniquement Douala et Yaoundé. Lui même habitant en Suisse parlait du sujet de l’exile, de l’identité : qui suis-je, où suis-je ? L’édition en France, après des années de baisse, reste relativement stable avec une légère baisse de 1,2 % de ventes. La meilleure vente de 2017 a été réalisé par la BD «Astérix et la Transitalique». Le prochain Salon Livre Paris aura lieu du 15 au 18 mars 2019 avec notamment la capitale slovaque Bratislava comme ville invitée d’honneur.

 

Birgit Pape-Thoma

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *