Afrique : La Standard Chartered bank ferme dans sept pays

L’Angola, le Cameroun, la Gambie, la Jordanie, le Liban, la Sierre Léonne et le Zimbabwé sont concernés par l’arrêt des activités de la Banque.

La standard Charteres bank Plc va désormais concentrer ses activités dans des zones africaines et du Moyen Orient à fort potentiel de rentabilité pour elle, notamment l’Egypte et l’Arabie Saoudite.

Dans un communiqué rendu public jeudi, 14 avril 2022, la Banque britannique a annoncé qu’elle abandonnera ses activités de banque de détail, de banque privée et de banque d’affaires en Tanzanie et en Côte d’Ivoire pour se concentrer uniquement sur la banque d’affaires, la banque commerciale et la banque institutionnelle.

L’Angola, le Cameroun, la Gambie, la Jordanie, le Liban, la Sierre Léonne et le Zimbabwé sont concernés par la fermeture des filiales de la Standard Chartered bank. Ce qui représente près d’1% de son revenu en 2021, fait-elle savoir. Pour l’heure, aucune information sur les modalités de cession ni sur l’identité des futurs acquéreurs n’est connue toujours est-il que l’approbation des autorités réglementaires de chacun de ces pays reste attendue.

Cette opération n’est pas la première du genre à laquelle se livre la banque. En 2021, Elle a procédé à la réduction de son réseau, passant de près de 1200 agences dans le monde à quelques 400.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *