Afrique centrale: le FMI projette un PIB de 250 milliards de dollars en 2018

Selon les projections les plus récentes du Fonds Monétaire International (FMI), le produit intérieur brut (PIB) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), Burundi et Rwanda exclus, devrait se situer autour de 250 milliards de dollars américains (soit 133250 milliards de francs CFA à la valeur du dollar au 13 avril) en 2018.

Avec une population estimée à 140 millions d’habitants, l’Afrique centrale a le PIB/Hab le moins élevé d’Afrique. Largement dépendante des matières premières, la zone enregistre depuis quelques années une contraction de son économie. Ce qui conduit de facto à une baisse de son PIB/Hab.

Dans cet environnement, avec environ 11 948 dollars par habitant, la Guinée Equatoriale reste à la première place de ce classement. Elle est suivie par le Gabon (7 584 dollars par habitant). Ensuite vient l’Angola (4 401 dollars/Hab). On note donc que 22% de la population en Afrique centrale détient 80% de la richesse.

Avec 1 794 dollars par habitant, le Congo est quatrième, suivi de Sao Tomé et Principe (1 750 dollars/Hab), le Cameroun est pour sa part sixième de ce classement (1 263 dollars/Hab). Avec 799 dollars, 467 dollars et 400 dollars par habitants, le Tchad, la République Démocratique du Congo et la République Centrafricaine ferment respectivement la marche.

Le PIB par habitant est un indicateur qui présente cependant des limites. Il ne rend, par exemple, pas compte des grosses disparités entre habitant d’un même pays où de la communauté. 

Zacharie Roger Mbarga

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *