Adamou Ndam Njoya

Âgé de 78 ans, cet universitaire, écrivain et président de l’Union démocratique du Cameroun (UDC), est décédé le 7 mars 2020 à Yaoundé des suites de maladie. En 1977, l’ancien maire de Foumban est nommé au ministère de l’Éducation nationale. Durant son magistère, il a entrepris d’introduire son projet de sévérité et moralité dans le système éducatif. Mais il fait face à une forte résistance, notamment de la part des riches familles francophones, dont les enfants réussissaient dans le primaire et le secondaire grâce à l’argent, et qui faisaient quelques dons aux écoles. Face à ce climat de tension, le président Ahmadou Ahidjo le démit de son poste en 1980 et le nomma ministre délégué à la présidence chargé de l’inspection générale de l’État et des réformes administratives.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *