Accès à l’eau potable : MTN Cameroon se connecte au réseau mondial

Du 27 au 31 août 2018, dans la mouvance de la semaine mondiale de l’eau, la filiale locale du géant sud-africain de télécoms s’est illustrée par la construction d’équipements modernes au bénéfice des populations de certaines localités du pays.

Environ 2,6 millions de personnes dans le monde meurent chaque année du manque d’accès à l’eau potable et près de la moitié de la population mondiale boit de l’eau dangereuse pour la santé, selon l’Organisation des Nations unies (ONU). L’accès à l’eau potable propre et sûre et à des systèmes d’assainissement adéquats constitue toujours un défi pour les populations à travers le monde, avec plus de 2,4 milliards de personnes qui n’ont toujours pas accès au précieux liquide dans le monde. En Afrique et en Asie, chaque jour, une femme africaine ou asiatique parcourt en moyenne 5,9 km de distance pour puiser de l’eau. D’où l’urgence d’agir surtout dans les pays en développement.

Concret

Le Groupe MTN l’a compris. Il s’est joint à la communauté internationale pour célébrer, pendant cinq jours, la semaine mondiale de l’eau, sous le thème: «l’eau, les écosystèmes et le développement humain». Au Cameroun, la Fondation MTN a saisi cette opportunité pour réaffirmer son engagement à faciliter l’accès des populations défavorisées à l’eau potable. Dans le cadre de ses activités, elle a déjà fait construire 46 points d’accès à l’eau potable dont bénéficient près de 170 000 personnes à travers les régions du pays. Ces points d’accès à l’eau potable sont déployés en priorité en zone rurale où l’accès à l’eau potable constitue encore pour les populations exposées à des maladies hydriques, un énorme défi à relever.

Les points d’accès à l’eau potable construits par la Fondation MTN sont de plusieurs types, notamment : des puits à pompes manuelles réalisés en partenariat avec le Projet Eau Potable Otélé (PEP Otélé) ; des forages réalisés dans le cadre de plusieurs partenariats avec des organismes tels que GIZ ; des projets entiers d’adduction en eau potable avec réseau de distribution comme celui réalisé dans la localité de Nzemelem, à 25Km de Dschang (région de l’Ouest), ou ceux en cours dans les villages de Nlobesse (région du Sud) et Wassande (région de l’Adamaoua).

Il est à noter par ailleurs que des points d’eau sont également aménagés dans les écoles construites par la Fondation MTN. Ces points d’eau sont accompagnés de latrines pour une meilleure hygiène des élèves en particulier, et des communautés éducatives en général. Organisée chaque année par le Stockholm International Water Institute (SIWI), la semaine mondiale de l’eau est le point focal des discussions et échanges sur les problèmes mondiaux concernant l’eau dans le monde.

Jean-René Meva’a Amougou

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *