Baccalauréat 2022: la jeunesse de la sous-région en dessous de la moyenne

Les résultats du Baccalauréat (Bac 2022) sont progressivement publiés dans les différents pays de la Cemac. Et un constat alarmant se dégage déjà à ce stade.

À savoir qu’en dehors de l’exception camerounaise (66,27% en 2022 contre 73,54% en 2021), les taux de réussite à cet examen officiel sont dans l’ensemble inférieurs à 50% dans la sous-région. La preuve par quatre avec les performances oscillant entre 20% et 40% de pourcentage de succès, des élèves congolais, tchadiens, gabonais et centrafricains des classes de Terminale.

Ce 29 juillet 2022 au Congo Brazzaville, seuls sont pour l’instant disponibles les résultats du Bac technique et professionnel. Ils affichent, «7 296 élèves déclarés admis sur 18 325 présentés cette année, soit un pourcentage de réussite de 40,54%». CMT (Congo Média Time) ajoute toutefois que ce taux est en légère augmentation. Puisqu’«en 2021, 6.558 élèves avaient satisfait à leur examen sur 19 231 présentés, pour un pourcentage de réussite de 34,10%», peut-on lire.

Le Tchad se retrouve également dans les encablures des 40%. «Sur un effectif total de 97.915 candidats, 35.108 sont déclarés admis d’office, soit un pourcentage de 35,86%. 25.458 candidats (26%) sont repêchés pour la seconde session». Selon la synthèse de TchadInfos d’un tableau produit par l’Office national des examens et concours du supérieur du Tchad.

Le Gabon et la République Centrafricaine ne sont pas pour leur part dans une bonne dynamique. Par rapport à 2021 en effet, le taux de réussite est en baisse dans le premier. Le Gabon affiche un score de seulement 29,04%. En raison notamment de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de la grève des enseignants. Et la RCA ferme le classement avec «des candidats à environ 75% médiocres», selon le site Espace Académique.

Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *