Lutte contre le paludisme: place à la 4e campagne Milda

 Pour cette nouvelle session de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées débutée le 05 juin dernier, le Cameroun mise sur 16 millions de mildas entre 2022 et 2023.

Le Cameroun continue son ascension vers son ambition de couvrir 100% de la population en moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (Milda), afin de réduire le taux de mortalité dû au paludisme. Une quatrième campagne nationale de distribution gratuite de moustiquaires s’est ouverte le 5 juin dernier et s’achèvera en fin d’année 2023.

16 757 100 Milda seront disponibles. Les régions de l’Adamaoua, Extrême-Nord et Nord sont les premières à en bénéficier dans le cadre d’opérations courant jusqu’en fin juillet 2022, à la suite d’une sensibilisation et du dénombrement des foyers.

Suivront les régions de l’Est, l’Ouest, le Sud et le Littoral qui accueilleront la deuxième phase de distribution des au mois de septembre prochain. Il faudra ensuite compter un an, soit septembre 2023, pour voir l’implémentation de la 3e phase de remise des Mildas dans le Centre, Nord-Ouest et Sud-Ouest.

Dans le pays, le paludisme est responsable de 14,3% des décès enregistrés en 2021. 64% des hospitalisations recensées en 2020 et 42% des consultations chez les enfants étaient dues à la maladie causée par l’anophèle femelle.

Louise Nsana

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *