RDC : 61 ans après son assassinat, Patrice Lumumba retourne enfin au bercail

La « dépouille » du héros de l’indépendance congolaise est arrivée à Kinshasa ce 22 juin 2022

À en croire le récit de l’Agence France Presse (AFP), l’avion transportant depuis Bruxelles les restes du premier Premier ministre de l’ex-Congo belge a atterri en début de matinée à Kinshasa pour une escale technique, ont indiqué des sources aéroportuaires. Après un changement d’appareil, le cercueil et la délégation qui l’accompagne doivent s’envoler pour la province du Sankuru (centre), où naquit Lumumba en 1925, dans le village d’Onalua. L’AFP indique que « c’est le début d’un périple de neuf jours dans le pays, qui fera étape dans des sites emblématiques de la vie de Patrice Lumumba et s’achèvera le 30 juin dans la capitale où, après un deuil national de trois jours, un mausolée accueillera une cérémonie d’inhumation ».

Au vrai, il s’agit d’un cérémonial funèbre articulé de manière métaphorique aux traditions locales. Puisque seule la dent du disparu (saisie par la justice en 2016 chez la fille d’un policier belge ayant participé à la disparition du corps, après l’assassinat du 17 janvier 1961), contenue dans un coffret,  été placée dans un cercueil.

Dans un discours retransmis en direct à la télévision, rapporte l’agence Reuteurs, le Premier ministre belge Alexander De Croo a renouvelé les « excuses » déjà formulées par le gouvernement belge en 2002 pour sa « responsabilité morale » dans cette disparition.

Premier Premier ministre de l’ancien Congo belge devenu indépendant le 30 juin 1960 (l’ex-Zaïre, aujourd’hui la RDC), Patrice Lumumba a été renversé dès la mi-septembre 1960 par un coup d’Etat. Il a été exécuté le 17 janvier 1961 avec deux frères d’armes, Maurice Mpolo et Joseph Okito, par des séparatistes de la région du Katanga (sud), avec l’appui de mercenaires belges. Son corps, dissous dans l’acide, n’a jamais été retrouvé.

Jean-René Meva’a Amougou

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *