Valeurs du Trésor: taux d’endettement record sur la plateforme de la Beac

Le taux d’endettement est 8%, selon des données publiées le 13 avril dernier par la Banque centrale. Il passe de 0,1% en 2011 à 8% au 31 mars 2022.

Le taux d’endettement de la Cemac sur le marché des titres publics de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) a atteint un niveau jamais égalé jusque-là. Si l’on s’en tient aux données publiées le 13 avril dernier par l’institution bancaire sous-régionale, il est de 8%. Il est censé constitué le rapport exprimé en pourcentage entre l’encours global des valeurs du Trésor de la Cemac (5 082,11 milliards FCFA) et le PIB de la Communauté (63 236 milliards FCFA). Ce taux se veut en même temps un indicateur du succès de la plateforme de la Banque centrale auprès des investisseurs, mais surtout auprès des États de la sous-région. Il est passé de 0,1% en 2011 à 8% au 31 mars 2022.

Le taux d’endettement des pays de la sous-région a atteint un premier pic en 2020 à la faveur de la survenue de la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19. Il s’est situé à 6,3% cette année-là après avoir été de seulement 3,8% un an plus tôt. Cette tendance s’est ensuite confirmée en 2021. La Beac a enregistré un taux également historique de 7,1%.

Cette bonne dynamique du marché des valeurs du Trésor est portée au 31 mars 2022 par l’ensemble des pays de la Cemac. On note toutefois un certain leadership du Cameroun avec un encours des titres publics établi à 1300,054 milliards FCFA; du Gabon dont l’encours est de 1288,253 milliards FCFA; et du Congo avec un encours des valeurs du Trésor de l’ordre de 1250,100 milliards FCFA. La République Centrafricaine se révèle quant à elle être sur la période sous revue, le pays contribuant le moins à l’animation de la plateforme. L’encours de ses titres publics est seulement de 55,083 milliards FCFA.

Théodore Ayissi Ayissi 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *