Le divers au-delà des faits

Le bus neuf des Pharaons d’Egypte subit un relooking dans un atelier de fortune à Garoua

Alibi
Selon plusieurs témoignages, de la teinture verte a en effet été appliquée sur la pelouse du Stade de Japoma de Douala, afin de cacher son supposé mauvais état. Suffisant à l’équipe d’Algérie pour juger sa défaite face à la Guinée Équatoriale le 16 janvier dernier.

Exhortation
Décidément, la programmation des matches par la CAF continue de faire des gorges chaudes. Après le coup de gueule de l’avant-centre sénégalais Sadio Mané, il y a quelques jours, voici Mohammed Magassouba (le coach malien) qui s’emporte. «À l’avenir, la CAF devrait trouver des solutions. Si on veut du bon football, si on veut que les nations gagnent et si on veut épargner le football et les footballeurs, je crois qu’il faut souvent regarder le moment de jouer pour les équipes parce que c’est extrêmement important. Je ne critique personne, mais en tant que technicien, j’ai le droit d’apporter ma pierre à l’édification du football africain. Je le dis à haute et intelligible voix: ce ne sont pas des moments de jeu utiles au football. Je le reprécise encore: il faut que la CAF puisse réfléchir sur les moments de jeu pour pouvoir sauver le jeu et sauver les joueurs de football», s’est-il enflammé au cours d’une interview avec Africa Top Sports le 16 janvier 2022.

Vision
Fo Negou II Tela Guillaume Alain (21e roi de Baleng, Ouest-Cameroun) suit la CAN. Dans une interview accordée à wiwSport.com hier 17 janvier, le dignitaire traditionnel dit avoir vu ses ancêtres «assis regardant le dernier match de la 33e CAN». Aux dires du monarque Baleng, «ce match n’est autre que Sénégal-Cameroun».

Mauvais signe

Badra Ali Sangaré a perdu son père. Le géniteur du gardien de but ivoirien a rendu l’âme le 16 janvier dernier. Quelques esprits voient le second but encaissé contre la Sierra Léone comme un signe prémonitoire. La CAF a profité de l’annonce pour lui adresser un message de condoléances.

Dynamique
Cela s’appelle savoir quand et comment dire les choses. Après avoir gagné 1 but contre 0 devant la Guinée Bissau le 15 janvier dernier à Garoua, Carlos Quieroz, le coach des Pharaons d’Égypte a tenu un langage qui épouse la dynamique de progression de son effectif à la CAN. «Nous ne pouvons que progresser après chaque match. Les deux premiers matches étaient comme un entraînement pour les rencontres à venir», a-t-il dit en substance sur CRTV web.

Présence
Selon le HCR-Cameroun, le samedi 15 janvier au Stade Roumde Adjia (Garoua), des réfugiés nigérians basés dans le camp de Minawao (région de l’Extrême-Nord du Cameroun) étaient parmi des supporters des Super Eagles du Nigéria. Le contingent a pu se déployer grâce à la collaboration entre le HCR et la CAF.

Relooking
Les sélections nationales des Comores et du Ghana utiliseront les bus laissés par l’Égypte et le Soudan. En effet, après la deuxième journée disputée au Stade du Roumdé Adjia, l’Égypte et le Soudan ont pris la direction de Yaoundé où ils s’affronteront mercredi prochain au Stade Ahmadou Ahidjo. Ces sélections nationales ont été remplacées à Garoua par le Ghana et les Comores. Ces derniers utiliseront les bus de transport laissés par l’Égypte et le Soudan. Pour s’arrimer aux nouveaux occupants, les bus sont retapés depuis ce matin dans l’un des garages du Stade Roumdé Adjia de Garoua.

Exemple
Dans un contexte politique très difficile, les Walyas apparaissent comme un rayon de soleil dans la vie des Éthiopiens. Intervenant sur les ondes de la Deutsche Welle hier 17 janvier, le sélectionneur Wubetu Abate a dit que son équipe est la preuve que les différents groupes ethniques en conflit en Éthiopie peuvent mettre leurs différends de côté. «Ils chantent quand ils sont ensemble. Quand les joueurs chantent et dansent ensemble, c’est représentatif de l’unité éthiopienne», a assuré Wubetu Abate.

Avis
Des commentaires sur un gardien de but? C’est parfois agréable à entendre ou à lire. Hier, 17 janvier 2022, un internaute s’est arrêté sur le style de jeu d’André Onana. «Quand l’attaquant est face à lui, il ne lui laisse pas de solution simple, l’oblige à être créatif. Il ne s’improvise pas dans le jeu du pied et ne l’invente non plus même s’ils sont rares dans le monde qui excelle dans ce domaine. Excellent du pied, il casse les assauts de l’équipe adverse en touchant directement les attaquants. Il y a une stratégie derrière ce style de jeu (surprendre l’adversaire). Ça fait 7 ans que je joue au haut niveau avec le même style et il n’y a qu’au Cameroun qu’on veut me faire comprendre que je ne mets pas du sérieux dans mon jeu, pourtant j’ai toujours été comme ça», a-t-on lu sur la toile.

Titi Camara
Il est toujours vivant. L’ancien meneur de jeu guinéen suit également la CAN. Et il a ses favoris. «Je suis un peu prudent pour une phase finale. Il faut avoir des ambitions étape par étape. Il y a des favoris que sont l’Algérie qui est tenante du titre; le Sénégal, le Cameroun, le Nigéria aussi qui a donné une bonne impression», a confié la légende africaine à nos confrères de EcoMatin le 17 janvier 2022.

Mohamed Kamara
Les Leones Stars ont pu compter sur leur gardien héroïque Mohamed Kamara pour mettre en échec les tenants du titre. Les images de Kamara, versant des larmes d’émotion lorsqu’il a reçu son trophée d’homme du match, ont fait le tour du monde.

Kassim Oumouri
Impossible de ne pas remarquer ce phénomène dans les tribunes. Le journaliste vit à fond les différentes rencontres, notamment celles de la sélection nationale des Comores. «Quand je commente les matchs, c’est un spectacle. Les matchs, c’est la fête. En fait, je suis comme les joueurs qui sont sur le terrain. Les pieds jouent, les mains jouent, la bouche, tout ça!», explique-t-il au micro de Blastingnews ce 17 janvier 2022. Avec sa manière unique de commenter les matchs, Kassim Oumouri est devenu une véritable attraction au Cameroun. Le journaliste aime entonner deux phrases qui sont devenues très célèbres. Il y a le fameux «Oh là là là lààààààààà» et surtout «Mes chouchous, je vous aime trop»

Jean-René Meva’a Amou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *