Mobilisation : La fièvre à son paroxysme chez les Burkinabés

L’arrivée des Étalons ce 4 janvier 2022 a raffermi la fibre patriotique de cette communauté. Ses membres se mobilisent plus que jamais pour accompagner leur équipe fanion tout au long de la compétition.

 

Le Cameroun est sous les feux de projecteurs avec la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (Can 2021), programmée du 9 janvier au 6 février 2022. Le coup d’envoi ce dimanche du match d’ouverture de la compétition, opposant les Lions indomptables aux Étalons du Burkina Faso au Stade Olembé, fait monter la fièvre dans les différentes communautés de supporters. Les Burkinabés se mobilisent dans tous le sens pour booster le mental de leurs ambassadeurs.

Cette perception est approuvée par un fan. «La mobilisation des supporters a débuté depuis deux mois. Hier soir, on était à l’aéroport international de de Yaoundé Nsimalen pour accueillir les joueurs vers 22 heures. On a rempli toutes les formalités et nous sommes sortis de l’aéroport vers minuit. Par la suite, nous les avons accompagné à l’hôtel Relax après le pesage de Nkometou en leur promettant d’être derrière eux», confie Yannick Compaoré Mohammed. Et de poursuivre : «pour ce qui est de l’organisation de la Can, on a un fan club et tout un bureau pour les hommes a été mis sur pied pour la circonstance. Il existe également un bureau pour les femmes burkinabés et nos femmes camerounaises. Elles se préparent tous azimuts pour se rendre au Stade Olembé dimanche prochain».

Sur ce qui apparaît alors aux yeux de plus d’un comme une démonstration de force, le ressortissant burkinabé confirme. «Nous sommes bien organisés, tout est en place. Ceci témoigne à suffisance qu’avant que la délégation burkinabé n’atterrisse au Cameroun, les préparatifs étaient bien avancés et bien ordonnés». Tout à sa joie, il se fait également le plaisir de préciser que ces préparatifs «consistent à faire des réunions, des rencontres et à la fin, les noms des supporters étaient envoyés chez le consul du Burkina Faso au Cameroun. Celui-ci se chargeait de les cheminer à l’ambassade au Gabon. Cela prouve que, depuis le Burkina Faso, nos autorités connaissent l’existence des fans clubs de Yaoundé et des autres villes».

Pronostics
La récente victoire en match amical entre le Burkina-Faso et le Gabon, sert de thermomètre aux fans. Le résultat de 3-0 les a galvanisés en boostant le moral du coach. Mais, pour le premier match de la Can, ils pensent qu’«il faudra compter sur des jeunes joueurs talentueux qui peuvent montrer de quoi ils sont capables sur le terrain. Il s’agit des attaquants comme Bertrand Traoré, Cyrille Bayala, Djibril Ouattara, Dango Ouattara, Tapsomba Façael qui est un attaquant de feu. Pour ce qui est des défenseurs, on a Issoufou Dao, Tapsomba Edmond, Steeve Yago. Et le gardien en qui on a confiance». Au vu du dernier dispositif et des tactiques de jeu de leurs joueurs, d’aucuns craignent que la rencontre «ne se solde par un nul».

«Pour nous qui vivons au Cameroun depuis des années, Les Lions indomptables ne sont plus ceux-là qu’on connaissait avant. Le football évolue. Si le Cameroun gagne ce match, ce sera par un score de parité», explique notre interlocuteur. Dans la même lancée, un autre supporter burkinabé très enthousiaste croit aux chances des Étalons. Gilbert Bambara déclare: «notre esprit est tranquille. On s’est bien préparé depuis le tirage au sort pour affronter l’équipe du Cameroun. On sait ce qui nous attend, les Lions indomptables savent ce qui les attend également. Ces deux équipes se connaissent parfaitement. Il y aura de petites surprises. Et pour moi, le score est de 1-0 en faveur des Étalons du Burkina Faso et ceci dans le fair-play».

 

Olivier Mbessité

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *