Village des Lions : Gabonais et Équato-guinéens à l’honneur

Des espaces et journées spéciales leur seront dédiés sur le site à Yaoundé au nom de la proximité géographique, sociologique et de la solidarité sous-régionale.

Le site du Village des Lions à Yaoundé porte progressivement les habits de la Can TotalÉnergies Cameroun 2021. En cet après-midi du 5 janvier 2022, des ouvriers s’affairent encore pour délimiter les espaces et monter des tentes et stands. Ici à la Place Charles Atangana, non loin du rond-point de la Poste centrale, au Centre-ville de la capitale camerounaise, il est en effet attendu que «le public et les fans de football soient nombreux et viennent communier et vivre la fête du football sur trente jours», confie Jules Denis Onana. Et parmi les cibles visées, le président du Collectif des anciens Lions indomptables de football (Calif) ne cache pas «également espérer avoir des pays étrangers qui viendront exposer le savoir-faire et l’art culinaire de leurs pays». Un clin d’œil est fait dans ce sens aux communautés sœurs et amies du Gabon et de la Guinée Équatoriale.

Journées spéciales
Lorsqu’il évoque la présence «d’une forte délégation gabonaise et équato-guinéenne sur le site du Village des Lions», Jules Denis Onana est affirmatif. Les contacts ont déjà été pris et le nécessaire a déjà été fait pour que cet objectif soit atteint. «On leur a proposé de s’exposer ici et de vendre leur pays pour que l’on puisse communier pendant cette Can», commence par indiquer l’ancien Lion indomptable. Avant de souligner que l’objectif pour ces différentes communautés est notamment de faire connaître «leurs traditions, leur art culinaire et leurs musiques». Ainsi, «elles auront une ou plusieurs journées dédiées sur le podium pour pouvoir présenter leurs pays avec leurs chanteurs si cela est possible». Dans tous les cas, «il y aura des artistes de ces deux nationalités qui pourront avoir le droit d’aller sur le podium et de nous aider à fredonner les airs de chez eux», précise encore le président du Collectif des ancien Lions indomptables de football.

Fraternité
Mis à part le Cameroun, pays organisateur, seulement deux autres pays de la sous-région Afrique centrale ont réussi à décrocher leur ticket de participation à la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des nations de football. L’initiative du Calif apparait ainsi comme une marque de l’hospitalité légendaire du pays hôte de la compétition. Mais, les journées spéciales dédiées aux communautés gabonaises et équato-guinéennes sont aussi et surtout l’expression de l’amitié, de la fraternité et de la solidarité sous-régionale.

«L’activité principale restant le visionnage des matchs», il est dès lors prévu selon Jules Denis Onana que Camerounais, Équato-Guinéens et Gabonais partagent les mêmes tables et les mêmes émotions. Les fans de football originaires de ces deux pays pourront ainsi savourer ces instants aux côtés des Camerounais. «Pour ceux qui ont vécu le CHAN ici (championnat d’Afrique des nations, Ndlr), il savent donc qu’il y aura deux écrans géants et le débriefing des matchs par des journalistes et des anciens Lions», fait savoir le président du Calif.

Autres attractions
D’autres moments forts sont également prévus pour permettre aux fans camerounais, gabonais, et équato-Guinéens d’être à l’offensive sur le terrain de la convivialité. Il sera ainsi possible pendant toute la durée de la compétition, «de croiser sur le site des anciens Lions. Ceux que l’on voit à la télé vont être vus en direct avec la possibilité de discuter avec eux». À en croire d’ailleurs Jules Denis Onana, «il y aura également des galeries photos et on pourra revivre les différentes épopées des Lions. Notamment les cinq sacres en Coupe d’Afrique, mais aussi aux Jeux olympiques. Bref c’est une exposition de l’épopée des Lions indomptables qui sera visible à partir du 9 janvier 2022».

Théodore Ayissi Ayissi

«Nous avons appris du CHAN»

Jules Denis Onana, président du Collectif des anciens Lions indomptables de football (Calif).

Nous avons déjà tiré toutes les leçons du dernier championnat d’Afrique des nations de football (CHAN). Et donc, à tous les niveaux, il y aura des améliorations. La sécurité sera renforcée, la riposte anti-Covid-19 sera également améliorée. L’éclairage qui avait fait défaut à un moment sera aussi amélioré et toutes les commodités seront mises aux standards internationaux.
Les conditions d’accès sont simples. L’accès est gratuit et sur place chacun pourra consommer ce qu’il a. Cela dit, nous allons devoir respecter les cahiers de charges de la Confédération africaine de football (CAF) par rapport aux supporters nationaux. Ceci pour dire qu’il y a un certain genre de boisson qui sera autorisée sur le site en fonction de celui qui a été choisi pour être l’entreprise brassicole qui devra évoluer.

Nos attentes c’est donc que le public vienne communier et vienne nombreux. Quand on va au stade, ce n’est que malheureusement sept jours sur trente. Alors qu’ici c’est la fête tous les jours, même lorsqu’il n’y aura pas de matchs à Yaoundé. Nous allons ouvrir dès ce 7 janvier. De 10 heures du matin à 22 heures.

Propos recueillis par
Théodore Ayissi Ayissi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *