70%

C’est le pourcentage des exportations illégales du bois camerounais. D’après une évaluation assumée par Philippe Van Damme, l’illégalité prospère surtout vers les marchés du sud-est asiatique. «Quand vous consultez les statistiques d’importation des pays comme le Vietnam, vous allez constater qu’il enregistre un trafic très important du bois venant du Cameroun, mais qui n’est pas du tout enregistré dans les exportations officielles», souligne l’ambassadeur, chef de la délégation de l’Union européenne au Cameroun, dans une interview parue le 18 novembre 2021 sur le site linfos.wordpress.com. Il est à relever que cette sortie de Philippe Van Damme arrive au moment où les autorités camerounaises annoncent l’exploitation de l’application du Système informatisé de gestion de l’information forestière de deuxième génération (Sigif 2) dès 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *