Chantiers de la CAN 2021 : le Minpostel au contrôle

C’est au cours d’une visite de travail tenue ce lundi 22 novembre 2021 que Minette Libom Li Likeng a exprimé sa satisfaction sur l’état d’avancement des travaux des infrastructures dédiées à la CAN.

Les Télécommunications et autres technologies de l’information et de la communication (TIC) jouent un rôle déterminant dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN). C’est pourquoi ce lundi 22 novembre 2021, Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications (Minpostel) a effectué une visite de travail à Douala sur les sites dédiés à la Can. Et notamment au Krystal Hôtel Palace, à l’Hôtel Onomo et au Stade de Japoma.

Pendant la visite de travail, le Minpostel est venu touché du bout des doigts les réalités du terrain et connaître l’état d’avancement des travaux. Après évaluation, elle s’est dit plutôt, «pleinement satisfaite parce qu’au niveau des hôtels, la connexion Internet est belle et bien présente. Les promoteurs des hôtels ont pris des mesures pour s’assurer que leurs clients seront satisfaits». Par ailleurs constate le memebre du gouvernement «au niveau du Stade de Japoma,

le beau pylône qui a été réalisé pour garantir la couverture outdoor qui avait été effectuée et expérimentée pendant le championnat d’Afrique des nations (CHAN) sera de nouveau opérationnel, en ce qui concerne la couverture du indoor, pour que tout journaliste, spécialiste ou téléspectateur, puisse être constamment connecté. On peut d’ores et déjà dire que notre pays a déjà remporté une victoire qui est celle technologique», se réjouit Minette Libom Li Likeng, Minpostel.

Japoma
Au stade de Japoma, un pylône de 72 mètres est en cours de construction et permettra également à tous les opérateurs d’avoir une meilleure connexion afin de pouvoir satisfaire leur clientèle. «Il était initialement prévu un pylône de 78 mètres. Mais nous faisons un glissement vers 72 mètres. Le pylône qui avoisine les 4 pieds va en effet permettre à tous les opérateurs de pouvoir avoir une couverture outdoor du site. Il y a également une antenne pour l’ensemble des opérateurs», explique François Xavier Ohn, représentant de CommScope Cameroun. L’objectif de l’entreprise en charge de l’installation du pylône est d’installer une infrastructure mutualiser que tous les opérateurs vont partager. Pour le Minpostel, il y a alors tout lieu de penser que les sons émis par le secteur des télécommunications et des TIC sont en phases avec la grande symphonie qui s’organise.

Diane Kenfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *