Beac : 50 milliards FCFA servis, 30 milliards FCFA repris

Deux opérations de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) étaient prévues ce 15 novembre 2021 sur le marché des valeurs du Trésor.

Abbas Mahamt Tolli, gouverneur de la Beac.

La première portait sur le lancement d’une opération d’injection de liquidités de maturité longue d’un montant de 50 milliards FCFA. La deuxième, quant à elle, était relative au lancement d’une opération de reprise de liquidités auprès des investisseurs actifs sur la plateforme monétaire de la Banque centrale. Elle portait également sur une maturité longue. L’objectif était d’apporter aux établissements bancaires intéressés des liquidités également d’un montant total de 50 milliards FCFA.

À l’issue de la journée du 15 novembre 2021, force est de constater que c’est l’opération d’injection de liquidités qui a rencontré la plus grande adhésion. Car, sur un montant de 50 milliards FCFA mis en adjudication, les offres exprimées se sont situées à 78 milliards FCFA pour un taux de souscription de 156%. Le taux de participation s’est quant à lui élevé à 11,36%, puisqu’un total de cinq participants ont pris part à l’opération.

S’agissant des indicateurs relatifs à l’opération de reprise de liquidités, ils sont contenus dans un communiqué de l’institution bancaire sous-régionale signé le 16 novembre 2021 par Dieudonné Evou Mekou, le vice-gouverneur de la Banque centrale. L’exploitation du document permet notamment de constater que «pour un montant total de 50 milliards FCFA mis en adjudication, le montant des offres exprimées était de 30 milliards FCFA, soit un taux de souscription de 60%». À en croire ce communiqué, le taux de participation n’était pas non plus satisfaisant. Il s’est situé à seulement 5,56%. C’est selon la Banque centrale, en raison de la participation d’un seul souscripteur.

TAA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *