2 milliards FCFA

C’est le coût du projet d’amélioration de la conservation des forêts sacrées dans les Grassfields au Cameroun. Selon Rainforest Alliance (organisation internationale travaillant pour la conservation de la biodiversité et l’amélioration des revenus des communautés, les forêts sacrées des hautes terres de l’Ouest), la mise en œuvre dudit projet va se décliner sur la période allant de janvier 2022 à juin 2024. Approuvé par le Fonds pour l’environnement mondial (FEM) en février 2020 pour le compte de sa sixième phase opérationnelle (FEM6), le projet implique également ONU-Environnement et le ministère camerounais en charge de l’Environnement (Minepded).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *