Crypto-monnaie : Le concept examiné à la loupe

Menée par le Minpostel, une réflexion sur cette monnaie virtuelle s’est ouverte à Yaoundé ce 15 novembre 2021.

Crypto-monnaie ? À ce nom énigmatique, Dr Fuaye Kenji Winfred Mfuh colle une définition simple. D’après le conseiller technique N°1 au ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel), c’est « une monnaie virtuelle, n’impliquant pas la production et l’usage de pièces ou billets. Elle permet des transactions simplifiées de pair-à-pair; l’envoi d’argent se fait directement entre deux personnes, rapidement, et en réduisant au maximum le montant des commissions. Au-delà de permettre l’envoi de sommes d’argent importantes, la crypto-monnaie tend à rendre les moyens de paiement accessibles à tous, sans contraindre l’ouverture d’un compte bancaire. Seuls un smartphone et une connexion internet suffisent, soit un nombre d’utilisateurs infini ».

Si le concept brille par sa simplicité, il reste pourtant obscur pour grand nombre de personnes au Cameroun où, de nombreuses entreprises vendent déjà de la monnaie virtuelle. L’ignorance le disputant à la confusion, nombre de compatriotes se sont laissés bernés, par les belles promesses de gains brandies par les promoteurs de crypto-monnaie, dans un environnement juridique où cette monnaie virtuelle est aussi peu connue que faiblement réglementée, sous le regard impuissant du Gouvernement.

Raison pour laquelle, explique Mme Minette Libom Li Likeng, « il faut mobiliser les administrations compétentes, en vue d’une concertation permettant au Gouvernement d’avoir une compréhension stratégique et opérationnelle de ces monnaies numériques ». C’est tout l’intérêt du séminaire de hauts responsables sur « les enjeux, opportunités et risques de la cryptomonnaie au Cameroun” ouvert ce 15 novembre à Yaoundé, sous l’égide du Minpostel.

Jean-René Meva’a Amougou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *