Experts comptables et conseils fiscaux : De nouveaux agréments octroyés

Les bénéficiaires ont souffert d’une longue attente qui a pris fin le 4 novembre dernier.

Au titre de l’agrément des professionnels de la compatibilité, la Commission permanente de l’harmonisation fiscale et comptable a tranché (CPHFC) en planchant sur 36 dossiers de personnes physiques et 12 dossiers de personnes morales. Au terme de cet examen, les experts de la CPHFP sont parvenus à des décisions. Sur les six pays membres de la Cemac, cinq ont reçu des avis favorables. Ces pays sont le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée Équatoriale et le Tchad. À cet effet, deux branches ont été choisies: celle des experts comptables et celle des conseils fiscaux.


En avis favorables pour les experts comptables, le Cameroun totalise 16 dossiers dont 11 venant de personnes physiques et 5 de personnes morales. Le Congo glane 5 avis favorables dont 3 de personnes physiques et 2 de personnes morales. Le Gabon quant à lui s’en tire avec 6 dossiers favorables, soit 4 pour les personnes physiques et 2 pour les personnes morales. La Guinée Équatoriale a à son actif 1 dossier, et le Tchad totalise 3 dossiers dont 1 pour les personnes physiques.

Conseils fiscaux
Dans le domaine des conseils fiscaux, le CPHFP a examiné 50 dossiers dont 45 dossiers de personnes physiques et 5 dossiers de personnes morales. Le Cameroun s’en sort avec 17 dossiers de personnes physiques et 1 d’une personne morale. Le Congo en ressort avec 2 dossiers de personnes morales. Au Gabon 1 seul dossier de personne physique est enregistré tandis qu’au Tchad, on dénombre 3 dossiers de personnes physiques et 1 d’une personne morale.

En rappel, la rencontre de Douala a abouti à des recommandations, notamment la tenue régulière des sessions de la CPHFC de façon à ne pas retarder l’examen des dossiers d’agrément introduits par les postulants. Il y a aussi la vulgarisation des textes régissant l’exercice des professions libérales de la fiscalité et de la comptabilité dans chaque État membre tel qu’indiqué dans le document final de la 13ème session ordinaire de la Commission permanente de l’harmonisation fiscale et comptable.

Diane Kenfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *