«Aide aux vacances, loisirs de vacances» : Grand format sur les valeurs de la CRC

L’objectif de ce programme est de promouvoir les principes fondamentaux, les valeurs humanitaires, de renforcer les capacités opérationnelles des enfants sur le mouvement de la Croix-Rouge camerounaise (CRC), les gestes de premiers secours et la lutte contre les épidémies et les pandémies.

Photo de famille lors du lancement de la 3è édition de “vancances secours, vacance loisirs”

«Je saisis l’opportunité qui m’est ouverte, pour inviter les hauts dignitaires de l’Etat que vous êtes, à emboiter le pas du ministère de la fonction publique et de la reforme administratives, pour la signature d’un accord de partenariat avec la Croix-Rouge Camerounaise. […] soit pour former vos personnels en premiers secours, soit pour la mise en œuvre de projets conjoints au profit des couches de populations vulnérables», a déclaré Cécile Akame Mfoumou présidente de la CRC, lors du lancement officiel de la 3e édition de «vacances secours, vacance loisirs» lors de la sermonnée tenu dans sa structure. Le but est d’emmener le gouvernement à s’impliquer dans la formation des enfants à occuper utiliser leurs temps.
La présidente a profité de la présence du ministre d’Etat, ministre du Tourisme et de Loisirs (Mintoul) Bello Bouba Maigari pour adresser cette pétition au gouvernement camerounais, «il est question de faire d’eux, des agents de changement de comportement aux seins de leurs communauté» a poursuivi la présidente. Cette dernière voudrait voir l’institution étatique venir apprendre comment la CRC qui jouit d’une grande expérience en la matière humanitaire sauve des vies. Ce qui leurs permettra à leurs tour d’accompagner les enfants. Cette grande plaidoirie démonstrative a été faite au Mintoul ainsi qu’au représentant du Minjec Mme Maha Hadja épouse Ibrahim directrice de l’éducation civique et l’intégration nationale. Et M. YELE conseiller technique numéro un du ministère de la femme et de la famille.

Réponses
La réponse du Mintoul est immédiate «le gouvernement de la République est sensible et apprécie toutes les actions que mène la Croix-Rouge dans ce domaine», a répondu le ministre d’Etat. Pour le ministre, en ce qui concerne son département ministériel, beaucoup est fait pour «la promotion des activités de loisirs est une œuvre immense, et le ministère du tourisme et des loisirs n’a pas la prétention de répondre seuls aux besoins nombreuses et présents de la jeunesse est la couche la plus large et sensible de la société» a tenu a préciser l’homme d’Etat. Selon Bello Bouba le département ministériel dont il a la charge est déjà partenaire du fait qu’il a reçu en 2012 une nouvelle mission : celle du loisir. Le ministre va plutôt inviter les collectivités décentralisé, que sont les mairies à prendre une part dans la promotion des mouvements que les jeunes doivent pratiquer. Il profite de la tribune que lui offre cette cérémonie lors du lancement des activités.

André Balla

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!