Opportunité : Il était une fois, la 7ième édition du SIALY

Le Salon international de l’industrie agroalimentaire de Yaoundé (SIALY) s’est voulu une plateforme d’affaires pour les investisseurs locaux, étrangers et les porteurs de projets.

Coupure du ruban symbolique lors de la cérémonie d’ouverture.

Milliers de visiteurs attendus. Jusqu’au 11 juillet prochain, Yaoundé sera le centre d’attention de tous les professionnels de l’industrie agroalimentaire, nationaux et étrangers. Mercredi 07 juillet 2021, date du lancement de son ouverture officielle, les exposants et participants ont répondu massivement présent à l’appel du SIALY. D’autant plus que le thème choisi cette année cadre avec les grandes questions qui anime le secteur : «agriculture et agroalimentaire : enjeux et défis du libre-échange africain». L’objectif de cette thématique vise à mutualiser les compétences de l’ensemble des acteurs du secteur agroindustriel en vue de booster la croissance camerounaise et lui permettre de conquérir une place de choix dans l’économie africaine et mondiale.

Le SIALY se propose de recueillir les contributions et propositions pertinentes des acteurs opérationnels de l’agroalimentaire pour donner aux décideurs des éléments d’analyse et de perfection. Il est question de les accompagner dans la prise de décisions en matière d’industrie agroalimentaire. De plus, des conférences thématiques animées par des experts et des professionnels issus des administrations, des institutions et du secteur privé, des rendez-vous d’affaires pré-organisés et spontanés, offrent des opportunités uniques d’échanges et de rencontres business to business pour d’éventuels partenariats. Des ateliers de présentation d’entreprise offrent un espace pour faire connaître leurs produits, marques et services et discuter directement avec de potentiels clients ou consommateurs. C’est le cas de la microfinance FIDEV Cameroun qui se veut un partenaire de premier plan à l’écoute des entrepreneurs de tout bord. «Notre présence ici vise à donner plus de visibilité à notre établissement mais aussi à prendre contact avec les personnes du secteur agroalimentaire histoire de voir comment les accompagner dans le financement de leurs projets», a confié Gabriel Tatchom, Directeur général.

Invité d’honneur à cet événement, le ministre de l’Industrie, Gabriel Dodo Ndoké, a invité tous les participants et visiteurs à saisir les opportunités qu’offre le SIALY. «Le SIALY est devenu, au fil du temps, un véritable carrefour où se développent des opportunités d’affaires entre les investisseurs locaux ou étrangers. Les porteurs de projets de production et de transformation agricole, ainsi que les structures de financement. Il permet de rendre compte de l’énorme potentiel et du savoir-faire des Camerounais», a-t-il souligné. Avant d’ajouter que les agro-industries occupent une place importante dans le secteur industriel du Cameroun. Selon Gabriel Dodo Ndoké, le secteur est dominé par l’agroalimentaire qui représente environ 44% des industries manufacturières et 24% du secteur secondaire. L’industrie agroalimentaire représente en outre environ 6,4% du PIB. Il contribue à 0,2 point de croissance du PIB, représente 24% de la valeur ajoutée du secteur secondaire et environ 45% de celles des industries manufacturières.

Landry Kamdem

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!