Digitalisation : Les patrons des banques africaines sensibilisés

Douala a accueilli la 12e édition de l’Africa banking forum (ABF) du 5 au 6 juillet 2021 sur le thème «L’impact de la digitalisation et de l’innovation dans leur transformation et même dans leur disruption».

Les patrons de banques invités à capitaliser les atouts du numérique.

Le rendez-vous a regroupé les acteurs du secteur bancaire, les représentants du ministère des Finances, des organismes, des autorités de régulation des banques et finances, des opérateurs monétiques et des organismes publics, privés, nationaux et internationaux. Sur la table des discussions, des sujets portant sur les banques de demain, les plateformes digitales, de la cybercriminalité, du digital banking ou de la monétique bancaire. Sur le thème retenu lors de la 12e édition de l’Africa banking Forum à savoir: «L’impact de la digitalisation et de l’innovation dans leur transformation et même dans leur disruption», les participants se sont tour à tour exprimés.

C’est le cas de Nicola Lemme. Pour le directeur général de Bgfi Bank Guinée Équatoriale, «on parle beaucoup de digitalisation de la nouvelle banque pour dire que nous n’aurons plus des personnes, mais uniquement des machines qui seront à la disposition de la clientèle». «Aujourd’hui, on va vers la dématérialisation des procédures et donc vers les banques digitales. Mais on ne va pas attendre que les infrastructures de télécoms soient suffisantes pour concevoir et produire les services bancaires innovants», ajoute Jean-Noël Georges, initiateur de la rencontre.

Les banques africaines doivent émerger. Et le forum de Douala a permis aux experts de sensibiliser les patrons sur le bien-fondé de la digitalisation. Le problème de l’Internet a été soulevé pendant les travaux. En Guinée Équatoriale par exemple, les experts jugent le coût de l’Internet très élevé. À cette préoccupation, une tentative de solution a été donnée par le directeur général de la Bgfi bank Guinée Équatoriale. «Il faut que les politiques mettent les moyens parce que les clients ont besoin d’avoir le coût de data moins cher. Si on a un Internet moins cher, le client pourra se connecter à sa banque où il veut et partout où il se trouve», a fait prévaloir le banquier.

L’Africa banking forum (ABF) est un événement annuel et régional des métiers et technologies de la banque en Afrique centrale, du Nord et de l’Ouest. ABF vise à accompagner le développement du secteur bancaire. Il représente en effet une réelle plateforme d’échange d’expériences et de meilleures pratiques regroupant plus de 350 participants en provenance de plus de 25 pays.

Diane Kenfack

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!