Alain Waha : «Une mission économique pose les jalons d’un partenariat»

Représentant du Groupe brésilien Tace Trading au Cameroun fait le bilan de la 3e mission économique au Brésil. 

Alain Waha

Vous avez conduit une délégation d’opérateurs économiques, de magistrats municipaux, Feicom et L’Ensai de Ngaoundéré au Brésil entre le 3 et le 10 Avril 2021, Quel était l’objectif de cette mission économique ?

Cette 3e mission économique au Brésil était placée sous la supervision du ministère des Relations extérieures, Minrex et organisée par le Groupe Tace Trading en collaboration avec la municipalité de Limeira, l’ambassade du Brésil au Cameroun, l’ambassade du Cameroun à Brasilia et la Chambre de Commerce Brésil Cameroun.

La mission, qui avait pour thème «Partenariats et opportunités pour la modernisation de la filière agroalimentaire et l’agro-industrie au Cameroun», avait pour objectif de nouer des partenariats d’affaires et de rechercher des partenaires brésiliens pour des projets en Joint-venture et de financement.

Quelles ont été les retombées de cette mission pour les participants ?
Vous savez, une mission économique pose les jalons d’un partenariat et permet aux partenaires de déclencher les échanges en vue d’aboutir à la concrétisation des projets en termes de financement.

À ce titre, le Groupe Tace Trading que je représente au Cameroun à signer des MOU avec les magistrats municipaux présents au Brésil afin de les accompagner techniquement et financièrement dans l’acquisition de la technologie brésilienne pour mener à bien les projets dont ils sont porteur. Le Feicom, le Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunal était présent à cette mission.

À titre d’exemple, la Commune de Yaoundé 1er a deux projets phares :

Un Projet de Parc à Bois sur le site de la Mairie de Yaoundé 1er. Ce projet d’écotourisme et Loisirs sera financé par Tace Trading en termes d’équipements. Plusieurs activités seront disponibles sur ce site.

Le second Projet est le Centre communal de développement de la pisciculture et Loisirs qui sera érigé au quartier Nkolodom à Yaoundé dans le premier arrondissement. Ce projet à l’image du Projet de la Commune de Yaoundé IV bénéficie du soutien technique et financier de Tace Trading.

La Sodecoton a également participé à cette mission un peu plus tôt du 22 au 28 Mars 2021. Quel était l’objectif de ce déplacement pour cette entreprise ?
Véritable bras séculier de l’État, la Sodecoton qui encadre près de 200.000 petits producteurs dans la culture du coton est spécialisée dans la transformation du coton et de ses dérivées. Elle a participé à cette mission dans le but d’acquérir des petits équipements agricoles afin de réduire la pénibilité des petits producteurs dans la partie septentrionale. Elle a également évoqué avec Tace Trading un projet d’éclairage solaire des différents secteurs agricoles dans le septentrion. Les responsables de l’entreprise ont visité les champs cotonniers et une unité de transformation de coton. Un véritable partage d’expériences également au cours des visites sur le terrain.

Pour les opérateurs économiques qui ont participé, avez-vous le sentiment qu’ils ont été satisfaits des rencontres d’Affaires ?
Les opérateurs économiques ont été reçus par la Chambre de Commerce Brésil Cameroun, une organisation de plus d’une centaine de membres de divers secteurs d’activités. Les rencontres en Visioconférence et en présentiel ont permis à chacun des opérateurs de multiplier les contacts d’affaires en dehors bien évidemment de Tace Trading. Les hommes d’affaires ont eu des visites sur le terrain avec des entreprises à l’image d’une usine de Tri et de traitement des déchets. Ils ont été satisfaits de la mission.

Propos recueillis par
Bobo Ousmanou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *