Rentrée scolaire à Olanguina : La mairie à bras et à cœur ouverts

Sous la direction d’Alphonse Didier Bikoula Bekono, l’édile, se profile un nouveau management de l’appui à la communauté éducative.

Cérémonie de remise du paquet minimum à Olanguina

À Olanguina (arrondissement situé à 9 kilomètres de l’axe routier Yaoundé-Ayos), les bases de chaque évènement piloté par le maire Alphonse Didier Bikoula Bekono impliquent toujours la tenue d’une manifestation concentrée sur le bien-être des populations locales. Après avoir inauguré son mandat à la tête de la mairie par des dons anti-Covid-19 le 16 avril dernier, l’édile a décidé d’élargir l’éventail de ses priorités. En cette période de rentrée scolaire, Alphonse Didier Bikoula Bekono a tenu à appuyer le mouvement éducatif dans sa commune.

Ce 9 octobre 2020, la mise en musique de cette ambition procède bien à double sens: favoriser l’intégration de tous les enfants de la municipalité à l’école et soutenir l’égalité des chances. Au travers d’une cérémonie de remise de prix aux meilleurs élèves régulièrement inscrits dans les établissements scolaires disséminés partout dans la commune d’Olanguina, le chef de l’exécutif municipal donne à voir un package de fournitures scolaires. La pluralité des produits neufs et de marque est de mise. Il s’agit de cahiers, craies, stylos, matériel de géométrie, livres et de nombreux autres gadgets. Ils sont directement livrés sans frais aux écoles, lycée et collèges représentés par leurs responsables respectifs. «Les colis éducatifs sont très efficaces parce que les fournitures scolaires incitent les élèves à venir à l’école», laisse entendre Alphonse Didier Bikoula Bekono, repris par son 2e adjoint, Boudine Bidima.

École pour tous
En posture de maitre de céans ce jour, l’élue locale insiste sur les bienfaits de l’éducation des enfants et particulièrement des jeunes filles. Sur ce dernier aspect, Boudine Bidima procède par objurgations en s’adressant à la communauté éducative locale. Elle indique combien l’influence d’une société permissive ne favorise pas l’éclosion des talents et consolide l’appauvrissement d’un modèle de base et que le retrait précoce de l’école résulte de choix rationnels de la part des familles. «L’acquisition et la maitrise des savoirs sont la clé de la participation à la vie économique et sociale», martèle-t-elle. En tout cas, le 2e adjoint au maire a un discours qui tient en un thème: la massification de l’accès à l’école, partout dans le périmètre communal d’Olanguina.

Promu par le maire depuis le début de la mandature en février 2020, ce thème a pour socle l’atténuation des inégalités sociales à l’échelle de la municipalité. «Avec ce don que nous distribuons, le maire et son staff sont antimorosité, ils restent optimistes sur les résultats de l’année qui commence. Tous les enfants, filles et garçons, sont les premiers destinataires de ce que nous offrons ce jour. Nous savons qu’ils vont nous le rendre à travers de bons résultats en fin d’année», émet Boudine Bidima. Cette dernière se félicite du chiffre suffisamment flatteur obtenu en 2019/2020, malgré le contexte sanitaire préoccupant.

C’est la raison pour laquelle, parmi les 250 élèves recensés dans le giron communal cette année, 10 bourses sont offertes à tous les meilleurs inscrits en classe de 1re année du Cetic; 5 autres aux meilleurs admis en classe de seconde série C.
Pour une cérémonie qui se veut brève, Boudine Bidima, en actrice de première ligne, est aiguillonnée par un paradigme agrégatif. «Au nom du maire Alphonse Didier Bikoula Bekono, nous apprécions à sa juste valeur le geste des pouvoirs publics mettant à la disposition de nos établissements scolaires de nouveaux personnels enseignants. Nous saluons aussi l’augmentation du volume du paquet minimum», se félicite l’élue locale. Dans son propos, elle ne manque pas d’inviter les élites du terroir à joindre le mouvement de soutien à l’éducation (notamment l’octroi des salaires réguliers et décents aux «maitres des parents») et de réalisation d’autres projets portés par la mairie.

Rémy Biniou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *