Vera Songwe

Selon la secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), «L’Afrique souffre beaucoup plus de l’arrêt des activités économiques que du Covid-19…» Pour atténuer les graves conséquences de la crise sanitaire, la Camerounaise a notamment plaidé pour un moratoire de la dette des pays africains. «Il va y avoir une baisse de la croissance. L’économie africaine devait croître à 3,2 %. Aujourd’hui, dans le meilleur des cas, on va descendre à 1,8 %. Il va y avoir de nouveaux pauvres. Parce qu’en Afrique nous avons une dynamique démographique, la population croît», a-t-elle démontré lors d’une vidéoconférence, le 23 avril 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *