«90 – 90 – 90»

Plus qu’un chiffre, c’est le nom de baptême d’une initiative antisida à laquelle le Cameroun vient d’adhérer. Il s’agit d’«une vision qui correspond au fait qu’au moins 90% des personnes vivant avec le VIH connaissent leur statut sérologique, au moins 90% de ces personnes sont mises sous traitement antirétroviral et au moins 90% ont une charge virale indétectable», précise un communiqué du ministère de la Santé publique (Minsanté). «L’objectif majeur de cette autre initiative est d’une part d’améliorer l’accès universel au dépistage, à travers notamment l’approche centrée sur la famille, comme porte d’entrée vers le dépistage communautaire; de contribuer à l’amélioration de la rétention des personnes vivant avec le VIH sous traitement, à travers le désengorgement à grand volume», apprend-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!