9 milliards de FCFA

Débloqué par la Banque islamique de développement, cet argent est destiné au financement de la construction et l’équipement d’un centre national de transfusion sanguine dans les régions du Centre et Sud du pays, et des centres interrégionaux dans le Nord, le Littoral, le Sud-ouest, l’Ouest, le Nord-ouest et l’Est. Selon un communiqué de presse de la représentation de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) au Cameroun, ledit projet a pour but principal de transformer le système actuel (basé sur les dons de remplacement des poches de sang par les familles) en un système de dons de sang réguliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *