8,5 milliards FCFA

En accédant au Fonds des Nations unies pour la consolidation de la paix, voilà le pactole qu’engrange le Cameroun. «Pour avoir fait ses preuves dans la gestion des crises internes et externes (Boko Haram, crise anglophone, gestion des réfugiés nigérians, protection des réfugiés centrafricains et maintien de la paix en Centrafrique)», (selon Antonio Guterres, Secrétaire général de l’Onu), le pays a accès à l’instrument financier utilisé en premier recours par l’Organisation pour maintenir la paix dans les pays où un conflit violent risque d’éclater ou sévit déjà. Le Fonds, dont l’action porte sur l’ensemble des piliers autour desquels s’organisent les activités de l’Onu, appuie les interventions intégrées des organismes des Nations unies, avec pour objectif de combler les lacunes dans des domaines critiques, de saisir rapidement et habilement les opportunités politiques et de stimuler les processus de paix et mobiliser les ressources en sachant prendre la juste marge de risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *