8 933

Selon Luc Magloire Mbarga Atangana, cité par le magazine Ecofin le 22 août 2018, «les quantités de fèves exportées en grade I sont passées, entre les campagnes 2016-2017 et 2017-2018, de 1 099 à 8 933 tonnes, soit une augmentation de 713% d’une campagne à l’autre au Cameroun». Pour le ministre du Commerce, cette tendance haussière, pilotée par le Conseil interprofessionnel du cacao et du café (CICC), avec le concours de partenaires tels que la Fédération des chocolatiers et confiseurs de France, «est appelée à aller crescendo, avec la généralisation et l’extension du programme d’implantation dans les bassins de production du pays, des centres d’excellence de traitement post-récolte du cacao».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *