6,9 %

Selon une note publiée le 23 janvier 2019 par l’(INS), c’est à cette barre que se situe l’indice de la consommation finale au Cameroun au troisième trimestre de 2018. Le constat d’accélération fait par l’INS (de 5,5 % observé au trimestre précédent à 6,9 %) traduit le fait que, durant la période évoquée, la croissance du PIB a été essentiellement tirée par la consommation finale.

Sa contribution à la croissance s’élève à 5,4 points. Cette force de la consommation finale provient du comportement de ses deux composantes privée (2,7 points) et publique (2,6 points). L’évolution à la hausse de la consommation publique se justifie, à en croire l’INS, par une importante augmentation des achats de biens et services, en liaison notamment, avec l’accroissement des dépenses supplémentaires de sécurité et de l’organisation de l’élection présidentielle d’octobre 2018.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *