65 milliards FCFA

C’est de l’argent en provenance des caisses de la Banque africaine de développement (Bad) et de celles de l’Etat du Cameroun. Il servira financer à financer le Projet de développement des chaînes de valeur de l’élevage et de la pisciculture (PDCVEP) en vue de l’amélioration des performances du sous-secteur pastoral et halieutique au Cameroun. Selon un communiqué du minsitère camerounais de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), ledit projet ambitionne de produire et distribuer 15 millions de paillettes de semences bovines, 1 000 embryons congelés en vue de la production de 500 veaux, des semences fourragères, des porcelets de haute performance à partir de géniteurs grands parentaux et parentaux. L’on prévoit également un volet de formation des éleveurs sur les techniques d’insémination artificielle ainsi que l’accompagnement d’au moins 350 jeunes à la création et au développement d’entreprises en facilitant l’obtention des crédits auprès des institutions partenaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!