6 %

Selon les experts du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud), c’est la part du PIB que perd l’Afrique chaque année à cause des inégalités entre les femmes et les hommes. Pour l’organisme onusien, c’est l’équivalent de 55 516 milliards de francs CFA. Pour mener ses affaires, évalue le Pnud, une femme a 60% moins de chance qu’un homme de trouver les financements. Ces données chiffrées ont été publiées le 28 mars 2019 à Yaoundé, à la faveur du 5e Forum économique et entrepreneurial des femmes africaines et de la diaspora (Feefad).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *