5 milliards FCFA

C’est le montant global que comptent injecter deux sociétés (Comil SA et Sadisuc Sarl) dans des projets visant à augmenter la production de sucre au Cameroun. Le 21 juin dernier, deux conventions d’investissements ont été signées entre le gouvernement camerounais, via l’Agence de promotion des investissements (API) et les représentants des sociétés citées supra, apprend-on de sources officielles. De façon concrète, Comil SA, porteur d’un projet d’un montant de 3,5 milliards de FCFA, va mettre en place une unité de production de sucre employant 300 personnes. La société Sadisuc Sarl, quant à elle, projette un investissement de 1,5 milliard de FCFA. Son objectif est d’étendre son unité de production basée à Douala, la capitale économique camerounaise. Ce projet permettra de créer 95 emplois supplémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *