4è édition des Camps de vacances TIC : Tout est bien qui finit bien

Minette Libom Li Likeng a présidé vendredi dernier à Mbalmayo, département du Nyong-et-so’o, la cérémonie de clôture sur fond de satisfaction.

Tenu du 21 au 25 septembre 2020 sous le thème «Le téléenseignement : une réponse au défi sanitaire. Pratiques et opportunités pour les jeunes»,  le camp de vacances TIC  est un programme de vulgarisation des technologies de l’information et de la communication. L’événement concerne surtout la jeunesse rurale et semi-urbaine, en droite ligne de la stratégie gouvernementale de développement de l’économie numérique. L’objectif assigné est non seulement d’encourager, mais également de développer l’apprentissage des TIC chez cette catégorie de la population camerounaise.

La clôture de la 4ème édition rentre ainsi dans le cadre des actions initiées par le ministère des Postes et Télécommunications (Minpostel). Cela, «dans un contexte où le chef de l’État  en appelle à une mobilisation collective, en  vue  de rattraper le retard du Cameroun dans le domaine du numérique», a précisé Minette Libom Li Likeng, le chef du département ministériel.

De manière spécifique, les Camps de vacances TIC visent à vulgariser les TIC et à réduire la fracture numérique entre les grandes villes et l’arrière-pays ; à promouvoir l’utilisation responsable des TIC en amenant les jeunes à utiliser les réseaux sociaux pour devenir des acteurs vecteurs et des promoteurs des valeurs républicaines ; et à apporter un soutien en solidarité à la jeunesse victime d’illettrisme numérique, par l’octroi des bourses de formation TIC.

Mais à l’actif des organisateurs, on peut aussi relever le souci d’offrir des vacances utiles à la jeunesse rurale et semi-urbaine, ainsi que la mise à la disposition des établissements scolaires et autres institutions, des dons d’équipements informatiques. Ces camps regroupent les jeunes dans des ateliers d’imprégnation et ou pour des causeries éducatives, ceci dans un cadre comprenant à la fois l’hébergement, la restauration et les animations diverses.

La 4ème édition des Camps de vacances TIC à Mbalmayo aura ainsi été l’occasion pour les jeunes, au-delà des notions générales dans le domaine, de s’imprégner et de s’essayer à la pratique du télé-enseignement. «C’est ainsi qu’en cette période de crise sanitaire marquée par les mesures de distanciations sociales imposées par la pandémie de la covid-19, il aura été question, pour cette 4è édition des camps Tic, d’apporter spécifiquement aux élèves, des connaissances requises leur permettant de s’adapter au télé  enseignement», souligne le Minpostel.

Le chef du département indique également que «le téléenseignement s’impose aujourd’hui comme un système incontournable qui a largement pénétré les pratiques d’apprentissage et qui présente des avantages considérables, en terme de coût, de temps et de liberté, aussi bien pour les étudiants, que pour les entreprises et les  professionnels». Ce type d’enseignement permet aux apprenants de pouvoir se former à distance, quand ils le souhaitent et d’avoir accès à différents contenus pédagogiques 24h/24, 7j/7. 

À  la pratique du télé-enseignement, sur 1144 inscrits originaires de Akoeman (37), Dzeng (101), Mengueme (52), Ngomedzap (97),  Nkolmetet (89), Mbalmayo (736) et 133 des villes environnantes, 1030 jeunes ont ainsi bénéficié d’une prise en main. Ces enfants ont un âge compris entre 8 et 18 ans. Les vacanciers ont été répartis en 30 cantons pour 4 camps retenus. Il s’agit du camp Crtv situé au lycée bilingue de Mbalmayo, le camp Émergence Tv logé à l’école publique de d’Obeck, le camp Zoom du collège Jean Paul II et le camp Whatsapp au collège Saint Coeur de Marie. Saisissant l’occasion de la clôture, le Minpostel a alors appelé les jeunes à plus de responsabilité dans l’usage d’Internet et des réseaux sociaux. Ils doivent dès lors les considérer comme des outils qui leur permettront de poursuivre leurs études, et plus tard, de s’insérer dans la vie professionnelle.

Diane Kenfack (stagiaire)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Content is protected !!