4,2 %

D’après l’Institut national de la statistique (INS), c’est le taux de croissance qu’affiche le Cameroun au premier trimestre de 2019. Dans sa publication des comptes nationaux, l’INS attribue cette performance au dynamisme des activités dans les trois secteurs : le secteur tertiaire (1,8 point à la croissance), le secteur secondaire (1,5 point), et le secteur primaire (0,4 point).Pour être plus pointue dans ses analyses, l’INS impute la bonne tenue du secteur primaire à l’ensemble de toutes les branches qui le compose : agriculture vivrière (0,2 point), sylviculture (0,1 point) et élevage, chasse et pêche (0,1 point).

Quant au secteur secondaire, indique l’INS, la branche bâtiments et travaux publics (BTP) poursuit son dynamisme avec une contribution de 0,3 point à la croissance ; les industries agroalimentaires (0,2 point). Pour ce qu’il est du secteur tertiaire, l’INS note que les activités d’hébergement et de restauration (+3,1 %), ainsi que celles de l’information et télécommunication (+1,2 %) ont connu, quant à elles, un ralentissement dans leur rythme de progression ce trimestre, en enregistrant des contributions à la croissance quasiment nulles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *