41%

 

Selon les données rendues disponibles par le ministère de l’Élevage, des Pêches et des Industries animales (Minepia), c’est à cette barre que se situe le taux de baisse de production des viandes au Cameroun au 1er trimestre 2020. À en croire le Minepia, la situation s’explique par la baisse de la production avicole du fait de l’impact de la pandémie du coronavirus sur la filière, notamment à l’importation. De la même source, l’on apprend que sur cette période, les opérateurs économiques de la filière, surtout ceux engagés dans la production des poussins, ont éprouvé des difficultés dans le processus d’approvisionnement à partir de l’extérieur. Il s’agit des intrants stratégiques tels que les œufs à couver et les poussins d’un jour majoritairement issus des importations. À l’origine, le rationnement de la sortie décidée par la banque centrale, à savoir la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *