409 millions de francs CFA

C’est le pactole destiné au plan d’action triennal (2019-2021) de conservation de la biodiversité, du développement local et des droits individuels et collectifs des populations autochtones au Cameroun. Le ministère camerounais chargé des Affaires sociales (MINAS) et le Fonds mondial pour la nature (WWF, World Wildlife Fund) ont signé, le 10 avril 2019 à Yaoundé, une convention de partenariat à cet effet. Selon les clauses de ladite convention, tout repose sur trois axes stratégiques : la promotion et la protection des droits individuels et collectifs des populations autochtones en matière de conservation de la biodiversité, de renforcement des capacités, de la formation et de la recherche ; du renforcement du cadre juridique, stratégique et institutionnel de protection des droits des populations autochtones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *